rangement

Il me faut, ce matin, décharger ma voiture. Il n’y a pas grand chose dedans, mais malgré tout cela doit monter jusqu’au grenier, quelques marches à m’enfiler plusieurs fois.

Ce matin je suis vaseuse. J’ai mal au crâne. Faut dire qu’hier fut une grosse journée, et j’ai eu très, très, mais alors, très froid. Nous étions réunis dans un gymnase, pas chauffé.

Pour montrer à mon mari que j’étais arrivée et bien installée, je lui ai envoyé cette image :

Je n’en suis pas revenue, comme quoi l’organisation est importante pour une exposition. Nous sommes actuellement en restriction de carburant et j’ai pensé qu’il y aurait une affluence plus que restreinte, eh bien, que nenni.

Je suis une habituée des expositions, mon premier métier étant antiquaire, avec ma maman nous exposions un peu partout. Nous étions habituées aux cohues de l’après-midi du dimanche. Mais ce genre de ruées se fait de plus en plus rare, il y a tellement de regroupements chaque dimanche, qu’on ne sait plus où se rendre.

Hier, j’ai été bluffée ! Je me suis replongée dans mes jeunes années. Un monde incroyable ! L’association qui organise ce marché de Noël est extrêmement efficace. Donc, qui dit monde, dit bonnes affaires. Même que dans l’après-midi je n’avais plus froid. Oh, je n’en ai pas quitté mon manteau et gros cache-nez pour autant 🙂

En plus de ce monde, les exposants proposaient de merveilleuses créations. Tout a été bien choisi pour attirer la foule. J’ai même crains ne pas trouver ma place tant je trouvais, sur leur page facebook, les photos des créations des exposants, étant déjà venus, particulièrement attirantes et leurs articles magnifiques. Finalement j’ai réussi à trouver un créneau.

Une exposante proposaient des petites poupées en papier mâché, une merveille ! Je vous propose de déguster ce bonheur visuel :

Photo copiée de la page facebook de l’association Gueltas’Anim.

Allez, un petit café et hop, je range.

Bonne semaine à vous tous, bon mois de décembre et bons préparatifs pour cette fin d’année.

 

 

deux tailles

Maintenant que Henry a un petit frère, si je fais pour l’un, je fais également pour l’autre.

Mon dévolu s’est porté sur un gilet à capuche :

En taille 1an et 2 ans. Henry a déjà 2 ans passés de bientôt six mois, mais il est long et très mince, son petit frère Albert est un bon gros bébé de 5 mois.

J’ai aimé le motif du point de tricot :

Fainéante, je place des pressions en guise de boutons !

Avec ma grosse pelote revenue de Grande-Bretagne :

J’avais de quoi tricoter en plus deux bonnets dont j’ai trouvé le modèle là.

Le paquet a été livré aujourd’hui chez eux à Cambridge.

Et puis nous sommes le 29 novembre aujourd’hui, ma maman a fêté ses 88 ans et vraiment beaucoup aimé le coussin fait autour d’une taie d’oreiller conçue pour son trousseau de mariage que mes parents vont fêter une 67ème fois en avril prochain. Je remontre le fameux coussin:

 

Bonne soirée,

 

le programme de dimanche prochain

Comme il est annoncé dans la colonne de droite c’est  le marché de Noël.

Ce sera animé par une association très dynamique qui promet un programme haut en couleurs pas comme mon père Noël 🙂

En rangeant mes affaires j’ai retrouvé cette fantastique carte postale, je vais l’encadrer, elle en vaut vraiment la peine. Aviez-vous déjà vu un Père Noël en bragou braz ?

Bonne journée

et le gâteau d’argent

Il manquait celui-ci à la liste !

Il y a déjà longtemps maintenant, nous sommes allés visiter le Québec. J’en ai rapporté ce petit calepin :

carnet

Je suis assez addict au joli papier pour écrire, carnets de toutes sortes, cartes, etc. Après il me faut trouver des utilisations à tout cela car, si j’achète, c’est pour utiliser.

Ce dernier sert à y noter des recettes. Et aujourd’hui je vous communique la recette du gâteau d’argent.

Pour ce gâteau il faut utiliser uniquement les blancs d’œuf. Je congèle ces derniers quand je ne les utilise pas. Pour le gâteau breton, par exemple, il ne faut que les jaunes, pour la mayonnaise c’est la même chose. Bien que je prépare très peu de mayonnaise ! Alors je réserve et congèle les blancs. C’est un produit qui supporte très bien la congélation et la décongélation.

Voici les ingrédients :

Bien entendu, vous le savez maintenant, j’utilise du baking powder, a little bit different à la levure chimique 🙂

C’est une recette pour un moule à manquer de 22 cm à paroi antiadhésive.

Pour le beurre il le faut légèrement fondu.

Très simple à faire et pareil au gâteau minute, le dessus est légèrement croustillant.

Si vous le faites, je sais que vous m’en direz des nouvelles !

Bonne soirée

gâteau minute

Quand j’étais une ado de 15 ans, j’allais chez les amis de mes parents, boulangers, qui sont devenus mes tante et oncle par alliance pour mon premier mariage. Je passais l’été à aider ma tante en pâtisserie et en boutique. De temps en temps, je participais à la découpe des croissants en boulangerie !

Ce fut de beaux mois d’étés passés avec eux, avec des kilos en trop en rentrant à la maison ensuite 🙂

J’ai appris pas mal de tours de mains avec eux, et quelques recettes.

Je vous parle aujourd’hui du gâteau minute. Pourquoi s’appelle t-il ainsi ? Tout simplement parce que tous les ingrédients se retrouvent ensemble dans le saladier, il n’y a plus qu’à les mélanger, et enfourner. Très simple.

Il nous faut pour un moule à manquer de 24cm de diamètre :

425g de sucre
250g de beurre fondu
6 oeufs
375g de farine
1 sachet de levure chimique, (pour ma part j’utilise de la baking powder achetée en Grande-Bretagne

qui n’a pas cet effet de laisser un goût acide à la dégustation, si vous voulez imiter cette poudre levante, il faut 1 dose de bicarbonate de soude mélangée à 2 doses de crème de tarte, ou allez l’acheter sur place, ou se la faire parvenir par des amis britanniques venant en France régulièrement 😉

Revenons à la recette du gâteau minute.

Mélanger dans l’ordre, sucre avec beurre fondu, puis œufs, puis farine plus la levure.

Verser dans un moule couvert de papier sulfurisé.

Cuire à four 200° pendant 10mn, puis à 180° pendant 30mn.

Vérifier avec la pointe d’un couteau la cuisson avant de sortir du four.

Voilà ce qu’il reste, hier j’ai nourri une bande de goëls … Faut dire que le gâteau est bien bond, mousseux à l’intérieur et croustillant sur le dessus.

Si vous ne savez pas comment vous servir d’une feuille de papier sulfurisé de forme carrée ou rectangulaire pour chemiser un moule rond, voici un des tours de mains que j’avais appris à la boulangerie.

Prendre la feuille :

La plier en triangle :

Puis replier plusieurs fois pour obtenir un cornet :

Couper le haut avec des ciseaux :

Vous obtenez un cercle qui s’adapte parfaitement au moule rond :

Bon, ben on y retourne …

Bon début de semaine à tous,

 

heure anglaise

Hier après-midi j’ai décidé de refaire de la pâtisserie. Cela fait un bout de temps que j’avais lâché cette activité. J’adore mette les mains dans la farine mais pendant toute une période faire à manger m’est devenu répétitif. J’ai des périodes comme cela où j’en ai ras le bol de cuisiner.

Et puis comme nous avons séjourné, début octobre, chez nos bons amis britanniques qui cuisinent divinement bien, elle comme lui, je suis revenue avec de savoureuses recettes de desserts. Qu’ils sont doués pour les desserts dans ce pays !!

Alors voilà, préparation d’une bakewell tart, dont j’ai trouvé la recette là.

Oui, alors, normalement il y a des amandes effilées dessus, mais je n’en avais pas sous la main.

C’est un délice cette tarte :

Après avoir fait la pâte de cette tarte, je fais traditionnellement une pâte brisée (oui je sais, ce n’est pas la recette de la bakewell tart, mais c’est là tout l’art de s’approprier les recettes !) j’ai récupéré les restes et préparé des mince pies que j’ai cuits pendant que je cuisais le fond de tarte :

Je ne vous donne pas de lien de recette car je rapporte tout simplement le mincemeat d’Angleterre, en pot :

J’étale mon reste de pâte, je découpe à l’emporte pièce et je fourre de mincemeat avant de passer au four 180° environ 30mn.

Pareil, c’est une tuerie ce truc !!!

Bonne journée à tous,

des essais

Sur la toile on trouve un tas de bonnes idées. Cela me sert beaucoup.

Je me suis amusée à modeler quelques pendouilleries pour le sapin :

Là, j’avoue que la bouche en cul de poule n’est pas sensationnelle, oups !

J’essaie donc un autre modèle :

Déjà mieux, mais il a un genre un peu « corsaire » n’est-il pas ?

Je tente autre chose :

Je ne me suis pas beaucoup fatiguée pour ce dernier et finalement il n’est pas mal dans son aspect.

Alors je continue :

Finalement celui-ci me satisfait le mieux !

Il y a trop longtemps que j’ai lâché la porcelaine, je ne sais plus trop comment la modeler …

Et vous que préparez-vous ?

Bonne journée !

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :