des essais

Sur la toile on trouve un tas de bonnes idées. Cela me sert beaucoup.

Je me suis amusée à modeler quelques pendouilleries pour le sapin :

Là, j’avoue que la bouche en cul de poule n’est pas sensationnelle, oups !

J’essaie donc un autre modèle :

Déjà mieux, mais il a un genre un peu « corsaire » n’est-il pas ?

Je tente autre chose :

Je ne me suis pas beaucoup fatiguée pour ce dernier et finalement il n’est pas mal dans son aspect.

Alors je continue :

Finalement celui-ci me satisfait le mieux !

Il y a trop longtemps que j’ai lâché la porcelaine, je ne sais plus trop comment la modeler …

Et vous que préparez-vous ?

Bonne journée !

pour les prochaines fêtes

Noël prochain s’affiche déjà partout dans les commerces. Il m’a été très facile de trouver des fournitures pour fabriquer mes cadres « sapins-boules-de-Noël » se trouvant là pour les lecteurs retardataires.

Sur la toile c’est aussi la pleine période de préparatifs. Il est vrai que parfois deux mois d’avance est juste suffisant.

Marie-Pierre a relayé sur un réseau social une vidéo qui m’a bien intéressée :

Il n’en faut pas beaucoup plus pour que je me lance. J’avais d’ailleurs fait l’achat de carrés de tissus sur le thème de Noël pendant mon dernier séjour en Grande-Bretagne :

Pour réaliser les têtes des petits angelots j’ai préparé un chapelet de boules en porcelaine froide :

Puis j’ai sorti mes accessoires en tous genres :

Ensuite, yapluka !

le premier angelot est sorti d’un tissu qui existait depuis un bon moment dans mes réserves, c’était le coup d’essai. Puis je me suis dit, avant de me lancer plus loin, et si j’en faisais un tout blanc ?

Allez :

Celui-ci est maintenu par trois grosses perles nacrées en dessous.  Des petites finitions supplémentaires pour cacher les fronces du tissu et une autre grosse perle :

Voilà donc un premier couple :

Oui, mais, quand on aime on ne compte pas, paraît il !

Alors pourquoi se priver :

Pour les quatre suivants j’ai voulu mélanger les différents tissus pour ne pas rester dans l’uniformité :

Ce dernier a retrouvé une bouche que j’avais oubliée de représenter.

Dessous j’ai maintenu le tout par une pomme de pin :

Ils ont tous leur grelot qui se situe à des endroits différents, voici une petite brochette :

Demain, en réunion, mes camarades de jeu se lancent, je sens qu’on va être très studieuses !!!

Et vous, préparez-vous aussi les décos de fin d’année ?

Bonne soirée,

et l’avenir c’est quoi ?

Pas vraiment dans mon assiette, en ce moment, j’ai quand même réussi à terminer un modelage. Ce n’est pas non plus à mon goût, mais je suis allée tout de même jusqu’au bout :

 

 

 

Moi qui utilise mes mains à longueur de journées, je m’inquiète toujours d’imaginer ne plus pouvoir le faire un jour. J’ai vu la grand-mère de mes filles se débarrasser, au bord des larmes, de ses fils de broderie, ayant les mains trop déformées pour continuer à travailler, j’ai reçu de ma belle-mère un tas d’accessoires de tricot, couture, sachant que sa vue la quittait et qu’elle ne pouvait plus s’adonner à ces plaisirs, tous ces exemples autour de moi me font frémir d’effroi. Et si cela m’arrivait, et de toute façon cela m’arrivera bien un jour !

Déjà mes mains ne sont plus ce qu’elles étaient et j’ai lâché certaines activités demandant de la force. Même modeler de la porcelaine froide ne m’est pas toujours facile, surtout que je cuis bien ma pâte pour qu’elle soit relativement dure pour tenir la forme demandée.

Ni pensons plus, ou essayons de ne plus y penser !

Bonne journée

un korrigan en porcelaine froide

Une grosse envie de revenir au modelage m’a prise !

Je continue dans ma série « poupée », mais dans une autre matière 😉

 

 

 

 

Bonne soirée

chaperon rouge ou cœur à prendre ?

Des plaques de contreplaqué découpées m’attendaient sagement dans le fond d’un tiroir. Étant dans ma période « poupées », j’ai fabriqué un bon nombre de têtes, ou plutôt boules teintées de rose, dans l’idée d’agrémenter un tas d’accessoires. J’ai, enfin, sorti ces plaques et les ai transformées.

En chaperon rouge :

Ou cœur à prendre :

 

Mon mari préfère la lune, et moi le cœur ! Il en faut pour tous les gouts 😉

Bon weekend pascal !!!

 

une âme de petite fille

J’ai beaucoup joué à la poupée enfant. J’avais une poupée « Bella », je l’avais appelée Gwenola.  Je l’ai toujours, rangée dans un placard.

Mais je n’ai pas dû jouer assez, car je continue à m’amuser avec les poupées. Maintenant je les fabrique 😉

Les lectrices qui me suivent depuis bien longtemps ont vu passer ces ratés en porcelaine froide :

J’avais, à cette époque, l’illusion de pouvoir faire des visages avec des formes. En fait c’était bien horrible.  La porteuse de fraises, tellement ratée, également dans les proportions, est carrément passée à la poubelle 😉

Les deux autres je les ai étêtées, sans complexe !! Et une autre, en robe marine, que je n’avais même pas prise en photo.

Et puisque je suis dans le changement, je suis revenue à mes premières amours et j’utilise de nouveau de la colle d’une marque très connue. C’est fou comme elle est facile à utiliser. J’étais passée à la colle italienne pour une histoire de prix, mais maintenant la colle française se trouve à un prix vraiment très correct quand on tombe sur les promotions, ce dont j’ai profité dernièrement.

Revenons à mes poupettes.

La rouge et la bleue sont devenues ces deux là :

De plus près et un peu moins floues, quoique :

Et celle en robe marine que je n’avais pas photographiée avant :

Et puisque j’y étais et que j’ai retrouvé une sphère en plastique transparent, ni une ni deux, je recommence sur le même sujet, avec, là encore une tête en porcelaine froide :

J’aurais pu la poser sur un socle en bois, mais j’ai préféré la proposer suspendue :

Celle-ci est customisée avec des accessoires de mon ancien commerce de robes de mariées 😉

Bonne journée et à plus pour autre chose

 

bourse de loisirs créatifs

Alors dimanche prochain, 17 mars, je serai là :

J’ai reçu la confirmation de mon inscription ce matin.

Je vais déstocker :

  • tampons et encres pour scrapbooking
  • pâte déjà colorée, ou sans colorant, pour porcelaine froide
  • ressorts, bourrelets, toile d’embourrure, toile forte, etc. pour réfection de sièges
  • fils de toutes couleurs (DMC) pour point de croix
  • revues de couture, point de croix …
  • choix de perles de rocaille
  • ruban fronceur, ganse, galon, ruban à stores, etc. pour couture d’ameublement
  • petit matériel pour pose de minis œillets, pistolet à cire ou colle, etc.
  • bouteilles d’1 litre de colle forte vinylique à prise rapide
  • livres sur le point de croix, la carterie, le tricot, etc.
  • et bien d’autres accessoires …

En gros ce que je vais proposer.

Bon dimanche

les dernières créations

Des petits personnages :

Une tête en porcelaine froide, de la laine, des rubans de toutes sortes, de la dentelle et du tissu brodé, des fleurettes et un bocal pour créer le tout :

un cache nez en tricot pour clore la liste 🙂

Pour celle-ci un manchon clouté d’un cœur :

rubans et laine pour agrémenter la tête en porcelaine froide :

Là, un ruban de ficelle détaillé en lanières :

Une fleur, de la laine, des rubans et voilà :

Bonne soirée

poupée boule

Commencées la semaine dernière pour les têtes en porcelaine froide qui devaient sécher tranquillement, voici les deux « petites » dernières :

 

 

Depuis de nombreuses années maintenant, j’avais préparé ces deux boules de tissu, dans l’idée de les habiller uniquement de porcelaine froide. Finalement la période du tout porcelaine étant un peu passée, j’ai préféré les agrémentées d’un peu tout ce que j’avais sous la main :

un carré de dentelle réalisé dans ma jeunesse que j’ai passé en machine pour lui redonner une couleur acceptable, quelques rubans dans les tons :

de la laine pour les cheveux, des accessoires en fil laiton qui me servaient pour la carterie et des fleurs récupérées de mon activité dans la robe de mariée :

et surtout, surtout, des idées glanées sur Pinterest !!!

 

Bonne soirée, faites de beaux rêves

Faire du tri

Quand on a un atelier plein de bazar de toutes sortes comme le mien, il est nécessaire, de temps en temps, de faire du tri, voire du vide …

Il y en a partout et, en plus, j’ai multiplié les boites, tiroirs, étagères et rangements multiples. Je perds beaucoup de petites choses, en train de sécher là, d’attendre un bon vouloir ici, reléguer par là, etc.

Comme les fêtes de fin d’année approchent et que j’ai fabriqué un nombre incroyable d’affaires, je me dis que piocher dedans va me permettre de faire de « jolis » cadeaux déjà préparés. Sans compter ceux que je peux encore créer en récupérant ces fameux petits trucs égarés dans l’atelier.

J’ai repêché des motifs en porcelaine froide, perdus dans une boite en fer, une toile de tableau bien « rangée » derrière une montagne de cadres en attente de …, et munie de peinture, bombe de vernis, colle, mini pinces à linge colorées, bande de drap ancien teinté et avec l’aide de ma brodeuse, voici ce que j’ai pondu :

Maintenant se pose la question : dois-je ou pas y ajouter un cadre ?

Question existentielle de la journée !

Belle journée,

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :