Décor de chambre

Je suis incurable, et vue la dizaine que je viens de prendre c’est complètement fichu mes braves amis !!!

Ma douce moitié a terminé le décor de la chambre d’amis, pour sa partie. Me restait à y mettre ma touche en confectionnant le décor de fenêtre et trouver des lampes de chevet. J’avais déjà repeint des chevets en pin brut, récupérer du gîte que mon mari a vendu et que nous avions donc vidé ainsi qu’une table basse sortie toute seule de ma voiture, donc abîmée par sa réception brutale sur le bitume de notre entrée de jardin et qui est devenue un bout de lit pour cette chambre. Je vous la remontre :

bout de lit

A ce moment là, on cachait le sol en béton par ce que l’on avait sous la main 😉

J’avais un joli budget déco, et comptais flâner dans les magasins de tissus pour la partie rideaux. Sauf que j’avais en tête, aussi, les housses de couettes en lin que ma maman avait délaissées et donc données à sa fille. Comme nous n’avons pas besoin d’occulter cette fenêtre, il y a des volets, je me suis arrêtée sur un décor de fenêtre. Mon chéri et moi ayant craqué sur un papier peint « tricot irlandais » pour un pan de mur, je décidai de créer un décor façon cosy anglais. Cela ne se fait plus les cantonnières, mais moi j’ai eu envie d’en refaire !!!

Voilà une récupe qui ne m’a pas coûté cher :

décor de fenêtre

Voici en plus large :

décor de fenêtre

Je ne me suis pas beaucoup cassé la tête j’ai simplement monté un ruban fronceur et sur les pans et sur la cantonnière.

Pour en revenir aux chevets, que l’on discerne sur la première photo du bout de lit, je voulais y poser des lampes qui correspondraient au décor de la nouvelle chambre. Là aussi, budget ouvert et finalement, avec la quantité de lampes de chevets récupérées de nos 8 chambres de ce gîte vendu, cela m’énervais d’aller, encore, en acheter. Alors, essai de changement, sur les lampes que l’on voit d’ailleurs toujours sur cette première photo et qui étaient d’un bleu ne correspondant pas du tout à ce que je voulais.

Je m’arme de la peinture qui reste des chevets et du bout de lit et hop, hop, hop on y va :

abat-jour

Après trois couches de peinture le résultat me convient bien. Oui mais ….

Les abats-jour, qu’en faire. Eh bien pareil, les relooker. Et là, j’ai eu envie d’utiliser, le tissu du bout de lit qui a servi également au biais qui finit les rideaux et la cantonnière.

Donc, abat-jour de base, plus tissu, plus colle en bombe et ….

abat-jour

abat-jour

lampe de chevet

Encore de la récupe et des économies.

Ma foi l’ensemble me plaît bien :

chevet

Encore un petit bout de la maison remis en état. Il y a encore à faire et de quoi s’occuper mon mari et moi-même 😉

Bon week-end à vous tous.

bec

Abat-jour

Hier, réunion de couture chez mon amie. J’avais apporté des doubles-rideaux à monter, mais j’avais plus pressé à commencer. Mon mari a enfin réparé la lampe de chevet que j’affectionne.

lampe

Cette jolie lampe à pétrole, en tôle, qui traînait dans la maison, le support de la lampe cassé, ne motivait pas mon mari à intervenir. Finalement, secondé par son imprimante 3D, et contraint par l’insistance de sa femme, il a enfin fabriqué une pièce permettant le maintient de la douille.

Il me restait à trouver un abat-jour. Le précédent, de forme pagode, était un peu « daté » comme dirait subtilement Stéphane Plaza quand il visite des intérieurs à la déco antique.

Un bout de tissu, un morceau de biais, une bombe de colle et une broderie plus tard :

abat-jout

Mon mari a retrouvé sa table de chevet avec son petit décor dessus 😉

lampe de chevet

Et moi je vais continuer de confectionner mes doubles-rideaux pour la chambre à donner !!

Bonne journée, couvrez-vous bien

bec

Sapin ????

Avec ma petite-fille je me suis obligée de sortir les décorations de Noël. Cela a permis de l’occuper à l’intérieur le temps ne permettant pas de sortir pendant son séjour.

Je vous avais parlé du sapin de Marie que je trouvais magnifique, je m’en suis donc inspirée. Sauf que, n’ayant pas suffisamment de polystyrène sous la main, mon mari étant toujours dans les travaux d restauration, je lui ai piqué du placoplâtre. Hmm, pas bonne idée, mais bref ! C’est lourd, il faut stabiliser le tout avec des supports et attendre que chaque collage prenne bien avant de continuer sur d’autres. Ce qui m’a valu un montage de plusieurs jours 😦

Ma voisine passant par là, au début de mes travaux, m’a dit que j’étais en train de préparer un joli bateau !!! Euh, oui, en effet, cela fait plus effet de voiles au départ.

En tout cas, c’est fait, j’ai fixé le tout sur une autre partie de placoplâtre sur-laquelle j’ai encollé du papier, celui-ci encollé également et j’ai recouvert de neige artificielle, du plus bel effet n’est il pas ?

sapin de Noël

J’ai rajouté la guirlande lumineuse sur le pourtour de l’arbre et le soir cela scintille magnifiquement. En fait j’ironise beaucoup, car je déteste ces fêtes et ces préparatifs.

sapin de Noël

Enfin, cela a fait le plaisir de mon petit bout :

img_20161220_120930

Je vous souhaite à tous de passer un joyeux Noël.

bec

ô mon beau sapin

Comme je ne suis pas disponible cette semaine, en attendant, pour vos occuper les mains intelligemment et de façon très élégante décorativement, je vous entraîne chez Marie

ICI

pour confectionner un super joli sapin de Noël avec vos plus jolis restes des années passées et quelques accessoires de base qui s’ennuient dans le fond de votre garage.

 

Bon dimanche

bec

Santa’s Sleigh Mould

Dans mes valises, je suis revenue avec les moules de ma belle-fille qui a eu la gentillesse de me les prêter. J’avais vu sur sa table une très jolie réalisation de traîneau avec 2 rennes qui sentait trop bon le biscuit. Même le chat de la maison se faisait les dents dessus 😉

Malheureusement cette série de moules n’existent plus chez Lakeland mais je mets malgré tout le lien et les photos de l’article :

moules-rennes-et-traineau

Là ce sont les deux moules et à suivre ce que cela donne :

rennes-et-traineau

Je me suis lancée et ai voulu réaliser du pain d’épice, pâte que je préfère, mais en la faisant je me suis doutée que j’aurais des soucis car j’ai mis de la levure dans la pâte, cela ne fait pas très bon ménage avec les moules 😦

Donc ce qui devait arriver advint et …..

img_20161202_112333

Mes rennes en ont perdu les cornes et le reste. Bon, tout cela retenu par des cure-dents, ce n’est pas très décoratif. Du coup j’ai refait les rennes en chocolat :

img_20161203_175436

J’ai encore cassé une corne au démoulage mais le chocolat c’est bien plus simple à réparer !

img_20161203_175519

Cet ensemble va partir chez mes petits-enfants, car moi la déco de Noël ….. je m’en passe parfaitement bien 😉

Bons préparatifs à vous,

bec

oh lala j’en ai de la chance !!!!

Il y a huit ans déjà j’achetais ma belle auto bleuse. C’est une géniale voiture que j’ai achetée l’année où la concession a décidé d’arrêter la fabrication. Je parle de ma Peugeot 1007. J’en suis très, très contente. A l’époque, bien que déjà un peu chérosse, j’ai rajouté l’option « régulateur » qui n’était pas en série sur ce modèle. Dans ma région Bretagne cela ne devrait même plus être en option mais systématiquement en série, car, quand un breton sort de chez lui, il navigue quasi obligatoirement sur une voie rapide. Donc, pour plus de tranquillité j’ai fait installer ce régulateur. Vraiment, très, très utile et conduite beaucoup moins fatigante assurée.

Ce que je ne savais pas, et que j’ai découvert seulement au début de cette année, c’est que ma voiture, qui est d’un encombrement fantastique intérieur pour les déménagements, (d’ailleurs quand je fais des vide-greniers, c’est effarant ce que je loge dedans) disposait également de l’option « déchargement automatique ».

Voici le résultat :

table basse transformée

J’avais chargé le coffre et posé sur des tas de cartons, cette table, bien protégée par une grosse couverture. Quand j’ai ouvert le haillon, hop, zou, direct bitume ! Bon, cela ne m’a pas affectée plus que cela puisque n’aimant pas du tout cette table basse j’avais déjà prévu de la transformer.

Au départ nous avions cette table basse :

table basse transformée

Après un petit ponçage et quelques couches de peinture, j’ai commencé le travail que je prévoyais en vue de cette transformation :

table basse transformée

Elle est devenue un « bout de lit » :

bout de lit

Tons chauds et plutôt dans des caramel que j’ai idée d’ajouter dans cette chambre qui est en devenir.

bout de lit

Bonne fin de journée

becassine_marylin1

lutins

Une compagnie farceuse a envahi mon atelier, elle a commencé par trois membres qui en appellent d’autres.

lutins pommes de pin

C’était déjà le grand désordre dans cette pièce vous imaginez la suite 😉

Si vous souhaitez réaliser ces lutins farceurs, munissez vous de pommes de pin, de cordon pour la suspension (ou ruban), de feutrine, de petites boules de polystyrène, de couleur noire pour les yeux (là j’ai utilisé Pébéo Déco produit dont je me sers pour la porcelaine froide), et un bâton de colle chaude pour fixer le tout. Un petit grelot pour accessoiriser.

Bonne journée

bec

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :