week-end créatif

Hier j’ai profité du temps agréable et je me suis installée sur la terrasse avec ma caisse de perles. Mon but étant de fabriquer des boucles d’oreilles.

Le vent m’a fait valser quelques pochettes, perles, etc … En dehors de cela j’ai beaucoup apprécié cette activité en plein air.

Ensuite je suis allée accrocher mes créations sur la glace que j’avais préparée à cet effet :

Aujourd’hui il faisait plus de vent et de toute façon il me fallait utiliser pas mal de matériel dans l’occupation que je m’étais programmée.

Je suis montée dans mon grenier où il commence à faire chaud, cela promet …

Avec des bobines de fils en bois, récupérées auprès d’une participante à l’association à laquelle j’adhère, je me suis amusée à créer des pique-aiguilles, de toutes tailles :

Elles sont belles, à mes yeux, ces bobines d’antan. J’ai préservé les étiquettes originales :

Après, je me suis lancée dans la transformation de la dernière poupée Tilda que j’avais comme projet de relooker. Mais pour cela ce sera visite sur mon autre blog dédié, le lien est sur la page « le coin des poupées » que vous trouverez dans le menu sous le titre de ce blog.

Bonne fin de week-end,

Publicités

ou comment reconnaître SA poubelle

Je l’ai posé à l’arrière car je présente toujours ma poubelle, ou dans le jardin, ou sur le trottoir, sur la face arrière. Et puis mon mari a dit que ce serait moins abîmé par la machine, pas faux.

acheté à Bristol : Poundland 1£

Bon dimanche

j’ai réussi !

J’avais un problème récurrent avec les souliers de mes poupées.

J’utilisais ce patron

mais qui ne correspondait pas vraiment à la taille des poupées que je réalise.

Même en agrandissant le modèle, cela ne correspondait pas à la rondeur des pieds de mes sujets.

J’ai acheté ces petites « converses » super rigolotes mais la créativité n’existe plus

J’ai fabriqué des souliers, mais pas toujours avec bonheur :

Alors j’ai décidé de prendre un peu de temps et de réussir à trouver chaussure à mon pied !

Un peu de matériel

Le patron correspondant bien à la rondeur du pied de mes poupées

Et roule ma poule, je me suis lancée

Il faut dire que j’ai testé avec pas mal de bouts de tissu et de morceaux de carton pour enfin réussir à loger dans le modèle ce que je voulais y caser 😉

Plus besoin de pousser, tirer, déchirer, craquer, comme une malade pour enfiler les souliers 😉

Bon weekend,

chaperon rouge ou cœur à prendre ?

Des plaques de contreplaqué découpées m’attendaient sagement dans le fond d’un tiroir. Étant dans ma période « poupées », j’ai fabriqué un bon nombre de têtes, ou plutôt boules teintées de rose, dans l’idée d’agrémenter un tas d’accessoires. J’ai, enfin, sorti ces plaques et les ai transformées.

En chaperon rouge :

Ou cœur à prendre :

 

Mon mari préfère la lune, et moi le cœur ! Il en faut pour tous les gouts 😉

Bon weekend pascal !!!

 

je ne me suis pas trompée de saison

Et pourtant tout porte à le croire.

En ce premier avril :

Je vous présente ma dernière création. Ce sera un écureuil !

Réalisé en laine à feutrer à l’aiguille.

L’écureuil étant plutôt annonciateur de l’automne.

Tout seul, comme cela, je le trouvais un peu tristounet, ses couleurs peut-être ?

J’ai pensé à un objet dont ma mère s’était, une fois plus, délestée dans mes placards (pratique une fille qui récupère …) pour mettre en scène mon petit écureuil :

Quelques noisettes de la dernière saison, des feuillages, fleurettes, et un petit pinceau de colle plus tard :

Ma petite bestiole a trouvé sa place, perchée sur ce joli cœur ajouré :

Comme j’aime varier les activités, on ne l’aurait pas cru avec mes quantités de pelotes crochetées en écharpe, je suis passée à une autre activité, résultat plus tard …

Bon début de semaine

 

bourse de loisirs créatifs

Alors dimanche prochain, 17 mars, je serai là :

J’ai reçu la confirmation de mon inscription ce matin.

Je vais déstocker :

  • tampons et encres pour scrapbooking
  • pâte déjà colorée, ou sans colorant, pour porcelaine froide
  • ressorts, bourrelets, toile d’embourrure, toile forte, etc. pour réfection de sièges
  • fils de toutes couleurs (DMC) pour point de croix
  • revues de couture, point de croix …
  • choix de perles de rocaille
  • ruban fronceur, ganse, galon, ruban à stores, etc. pour couture d’ameublement
  • petit matériel pour pose de minis œillets, pistolet à cire ou colle, etc.
  • bouteilles d’1 litre de colle forte vinylique à prise rapide
  • livres sur le point de croix, la carterie, le tricot, etc.
  • et bien d’autres accessoires …

En gros ce que je vais proposer.

Bon dimanche

des petits riens qui font tout !

En cette fin d’année, je fourmille d’idées pour économiser mes pépètes, ce doit être dans l’air du temps, je me fonds dans le paysage 😉

Souvenez-vous, j’avais recouvert cet ensemble de fauteuils, canapé, pouf, il y a de très nombreuses années :

Petit-à-petit, au fur et à mesure du montage ils devenaient cela :

Pour finir ainsi :

housses de fauteuils

J’ai fini cette restauration en janvier 2015. Juste avant de déménager dans la maison où nous vivons maintenant.

Cette maison est fantastique, je m’y sens à merveille. Elle est très lumineuse et c’est surtout cet aspect qui m’a fait craquer, là où nous étions étant une vieille longère aux petites ouvertures et aux pièces sombres.

Mais voilà, le soleil a avalé la couleur des housses de coussins de notre ensemble de salon. Et, entre-temps, mais petits-enfants ont grandi sur ces dits coussins et les ont bien attaqués avec leur bave, biberons, etc….

Mimolette, LE CHAT, s’en est également occupé !!, si vous regardez de plus près, la tranche du coussin, bien exposée au soleil, est d’une couleur, très … incertaine 🙂

Je souhaitais changer cet état plus que douteux, déjà laver les housses gris clair des ossatures, car, ô joie et facilité, le tout est déhoussable. Puis pour les housses de coussins, eh bien, trouver un autre tissu.

Sauf que, fin de l’année oblige, les dépenses s’accumulent et ma bourse se vide …

Et tout à coup, L’IDÉE géniale est arrivée : teindre les fameuses housses.

Yapluka, tout dé-housser, tout laver, tout sécher, tout, ou presque, repasser (car pour les coussins, c’est tellement tendu que cela ne sert à rien de repasser) et trois jours plus tard :

Cela change tout, c’est tout propre !!!

Et puis, puisque j’y étais, j’ai retendu l’assise de mon Voltaire qui avait été détendue au fil du temps, allez hop :

Celui-là je l’avais refait entièrement en septembre 2014.

Et puisque je suis dans ma période trouvailles à petit prix, j’ai continué sur ma lancée. Ma mère m’a posé la question du pourquoi du comment je portais ma jolie bague sur le majeur. Mes doigts, avec l’âge, se sont déformés et mes articulations s’élargissent avec l’arthrose. Pareil, il y a de nombreuses années, j’avais demandé à un bijoutier de m’agrandir l’anneau. Sauf que, à cause de cette articulation déformée, la bague est devenue bien trop grande, si je la porte sur l’annulaire, je risque de la perdre. De fait, sur mes vilaines mains noueuses, la bague n’a pas sa place sur le majeur.

Alors ? …

Eh bien voilà, quelques aiguillées et perles plus tard, j’ai coincé la bague à la bonne place :

Facile, pas cher, et le résultat me satisfait :

Bon, je suis fatiguée, j’arrête pour cette année 😉    😉     😉

Très bonne fin 2018 à vous tous mes biens chers lecteurs.

A l’année prochaine et portez-vous bien.

 

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :