prendre le temps

Euh, comment ?

Commençons par le début :

* Activité numéro 1

Été oblige, location de vacances à gérer, draps à repasser !

Hier, j’ai réussi à repasser deux torchons, mais la chaleur excessive plus la vapeur du fer, j’ai stoppé l’activité.

 * Activité numéro 2

Recevoir mes petits-enfants tour à tour et montrer mes jolis jouets :

Ça se tient bien droit un petit bout de chou !!!

*Activité numéro 3

J’ai 60 ans, un passé de sportive et je m’encroûte et m’entrelarde. Du coup, allez hop, tant que j’en suis encore capable, je me remets au sport. Ce sera vélo, avec harnachement qui va avec.

Un casque sur la tête, un gilet fluo récupéré dans une boite d’intérim par mon mari, donc bien publicitaire, un pantalon noir rétréci aux chevilles par des chaussettes noires à pois blancs (so chic) et roule ma poule. Je croise de jeunes loups au style aérodynamique, avec les lunettes qui vont bien et l’ensemble lumineux, moulé à souhait (moi j’ai bien du mal à cacher mes poignées d’amour), je les salue d’un « bonjour » clair et comme il n’est pas d’usage de saluer des mémés aux cheveux gris, poussive sur leur selle, quand ils sont passés, je continue avec un « ou pas » encore plus net et fort. J’ai, en effet, un mal fou à décoller mon popotin de la selle et n’arrive pas à grimper toutes les nombreuses côtes autour de chez moi. Je n’utilise que les demi-routes et évite avec frayeur les axes routiers passants. Hier, m’engageant sur un trajet pas encore testé (je regarde sur Maps avant de partir ce que je vais faire, je ne connais pas encore bien le lieu où j’habite depuis pas très longtemps) j’ai fini par me perdre dans la cambrousse. J’ai activé mon GPS sur mon téléphone, bien m’en a pris, je roulais dans une direction un peu éloignée tout de même, j’ai des limites !!! C’était génial, j’avais mon GPS qui me parlait dans la poche. J’ai réclamé, en rentrant, un support pour mon téléphone, à mon mari, qui planche dessus depuis hier pour me l’imprimer en 3D.

*Activité numéro 4

cueillir ou ramasser les fruits des jardins des voisins : pommes, poires, noisettes en ce moment. Les trier, les éplucher, les consommer et pour se faire les préparer :

*Activité numéro 4

Passer tout le temps que je ne passe pas ailleurs à m’activer dans mon atelier et préparer un tas de choses demandées par ma troupe de copines, et continuer les cadeaux pour la naissance du petit Henry, en ce moment c’est une couverture quiltée et brodée. Sans oublier que je prépare les cadeaux de Noël (eh oui, déjà) pour pouvoir les apporter à la famille quand nous allons partir en Grande-Bretagne, et vu mon programme, cela va venir très, très vite !!!

*Activité numéro 5

Mardi, donc demain, pêche à pied, ce sont les grandes marées début septembre, on s’y prend avant le raz de marrée des pêcheurs.

Sans oublier que je suis tombée en panne de voiture en partant faire le ménage dans le Finistère samedi il y a deux week-ends (rapatriement de mon mari par l’assistance et dépannage de ma personne pour aller nettoyer la maison de vacances dans les temps, par mon gendre) et que je ne saurai qu’aujourd’hui à quelle sauce je vais être mangée, le mécano étant de retour de vacances que ce jour. Bien entendu ma voiture est prise en charge en place de la panne donc à plus de 60 km de chez moi. Pas bien pratique pour trouver un garage en qui avoir confiance.

Pendant ce temps là, mon intérieur se fait nettoyer quand j’y pense, et je n’y pense pas beaucoup … De plus j’ai décidé de changer de fournisseur internet pour payer moins cher, ce qui entraîne retour des box (oui, celle du domicile et celle de la location de vacances), petit détour par la poste avec personnel réduit, attente, etc, etc…

C’est crevant les étés !!!!!!!!!!!

Bref, jeudi je vais retrouver mes topines de couture pour une journée festive. Mais là encore, mes camarades de jeu m’ont demandé de préparer le cadeau à offrir à notre hôtesse, allez hop, un peu plus d’occupations, j’en manquais …

Sur ce, j’y retourne. Bonne journée

Publicités

invités

Ces derniers temps nous nous réunissons entre amis. Pour cela il est bienvenu de se présenter avec un petit quelque chose à la main.

Une récupération de corbeille dans le grenier, un petit bout de tissu :

et quelques  petites broderies plus loin :

et voilà de quoi apporter un petit assortiments de bonnes choses dans un paquet :

Aujourd’hui c’est réunion de copines couturières, au lieu de recommencer l’éternel panier de lichouseries j’ai opté pour le porte-bouteille personnalisé :

En route pour une journée d’amitié et de créations.

Bonne journée

Poisson pilote

Nous ne nous connaissons pas, mais nous nous apprécions ! Par blogs interposés, j’ai fait la connaissance de Marie, dont j’ai déjà fait le lien et que je ne rechigne jamais à redonner. J’aime sa créativité débridée aussi bien en loisirs créatifs qu’en cuisine. Et que dire quand Marie s’attaque aux produits ménagers et cosmétiques ! C’est le genre de rencontre que j’apprécie beaucoup, le partage d’idées, de créations et surtout de bons mots venant de Marie. Un blog joyeux, plein d’humour à user et même, je le recommande, en abuser !!

De temps en temps nous nous faisons de petits présents, comme ça, histoire d’entretenir les relations ET de se faire plaisir soi-même, du moins pour moi 😉

Hier, la postière, pressée, a failli rebrousser chemin car nous ne descendions pas assez vite de notre perchoir : maison des années 70, habitation à l’étage oblige, ce n’est pas que nous soyons croulants et manquant de vélocité, mais quand même, il y a la maison à traverser et l’escalier en marbre à descendre sans se répandre dedans si possible ! Et cela aurait été dommage de la laisser filer aussi vite car elle nous déposait un paquet assez long ne pouvant rentrer dans notre boite à lettre. Il aurait fallu attendre lundi et vous, comme moi, nous aurions été privés de cette surprise.

Et la voilà :

Marie avait dédié des articles à ce poisson naissant de ses mains agiles et ici,  et, bien évidemment, j’avais craqué !

Du coup, elle a gardé en mémoire cet attrait que j’avais et m’a fait la surprise de m’en envoyer un spécimen.

Il a l’œil sur moi, et pas n’importe lequel :

La chambre dédiée à nos petits enfants est en cours de décoration et, comme c’est bizarre, le papier peint est de couleur bleutée … Monsieur Poisson va y trouver une place de choix.

Merci Marie !!!!!

Bon dimanche

le temps des mamans

Avant de penser « fête des mères » je me suis penchée sur une activité prévue depuis …. ouh …..

Je fais de jolies housses à mes machines mais j’avais snobé ma surfileuse-raseuse. La housse plastique d’origine ayant quelque peu vécu, (j’ai dû acheté la machine en 1995), je me sentais a little bit honteuse de la laisser ainsi. Pas vraiment le temps d’en refaire une autre, mais malgré tout, ma machine se trouvant sous une fenêtre de toit, le soleil est néfaste pour les bobines de fil. Puisque j’étais en train de coudre des sacs, j’ai attrapé un morceau de drap et hop, hop, hop :

C’est quand même mieux, et réversible si je me lasse du bleu, je verrai, à ce moment là, la vie en jaune !

Et pour les mamans alors ?

J’ai teint du drap en gris et je voulais voir ce que cela donnait avec une broderie. Je suis assez contente de cette couleur finalement :

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille … je vais en profiter, demain, d’aller faire un tour de jardinage dans le Finistère en espérant que la terre soit moins dure pour pouvoir désherber et engrainer de petites fleurs ma rocaille. Je rentrerai dimanche pour constater l’état de poussière de notre chez nous après les travaux engagés :

Une petite couche de poussière pour protéger la maison !!

Bonne journée

couronne de porte

Je craque toujours dans les magasins où on trouve des accessoires pour la déco. Là c’était de jolis produits en bois peint de couleur grise. Je me suis munie d’une couronne

et d’un cœur en bois également. Cet achat dans le but de me créer une couronne pour notre porte d’accès à l’habitation en haut de l’escalier.

Quelques petites perles, des montages de tissus et boutons, un joli ruban, de la récupération de bidouille et voilà le résultat :

Nous n’avons pas encore décidé de la déco de cet escalier, ce sera en fonction de cette couronne 😉

Bonne fin de journée

Décor de chambre

Je suis incurable, et vue la dizaine que je viens de prendre c’est complètement fichu mes braves amis !!!

Ma douce moitié a terminé le décor de la chambre d’amis, pour sa partie. Me restait à y mettre ma touche en confectionnant le décor de fenêtre et trouver des lampes de chevet. J’avais déjà repeint des chevets en pin brut, récupérer du gîte que mon mari a vendu et que nous avions donc vidé ainsi qu’une table basse sortie toute seule de ma voiture, donc abîmée par sa réception brutale sur le bitume de notre entrée de jardin et qui est devenue un bout de lit pour cette chambre. Je vous la remontre :

bout de lit

A ce moment là, on cachait le sol en béton par ce que l’on avait sous la main 😉

J’avais un joli budget déco, et comptais flâner dans les magasins de tissus pour la partie rideaux. Sauf que j’avais en tête, aussi, les housses de couettes en lin que ma maman avait délaissées et donc données à sa fille. Comme nous n’avons pas besoin d’occulter cette fenêtre, il y a des volets, je me suis arrêtée sur un décor de fenêtre. Mon chéri et moi ayant craqué sur un papier peint « tricot irlandais » pour un pan de mur, je décidai de créer un décor façon cosy anglais. Cela ne se fait plus les cantonnières, mais moi j’ai eu envie d’en refaire !!!

Voilà une récupe qui ne m’a pas coûté cher :

décor de fenêtre

Voici en plus large :

décor de fenêtre

Je ne me suis pas beaucoup cassé la tête j’ai simplement monté un ruban fronceur et sur les pans et sur la cantonnière.

Pour en revenir aux chevets, que l’on discerne sur la première photo du bout de lit, je voulais y poser des lampes qui correspondraient au décor de la nouvelle chambre. Là aussi, budget ouvert et finalement, avec la quantité de lampes de chevets récupérées de nos 8 chambres de ce gîte vendu, cela m’énervais d’aller, encore, en acheter. Alors, essai de changement, sur les lampes que l’on voit d’ailleurs toujours sur cette première photo et qui étaient d’un bleu ne correspondant pas du tout à ce que je voulais.

Je m’arme de la peinture qui reste des chevets et du bout de lit et hop, hop, hop on y va :

abat-jour

Après trois couches de peinture le résultat me convient bien. Oui mais ….

Les abats-jour, qu’en faire. Eh bien pareil, les relooker. Et là, j’ai eu envie d’utiliser, le tissu du bout de lit qui a servi également au biais qui finit les rideaux et la cantonnière.

Donc, abat-jour de base, plus tissu, plus colle en bombe et ….

abat-jour

abat-jour

lampe de chevet

Encore de la récupe et des économies.

Ma foi l’ensemble me plaît bien :

chevet

Encore un petit bout de la maison remis en état. Il y a encore à faire et de quoi s’occuper mon mari et moi-même 😉

Bon week-end à vous tous.

bec

Abat-jour

Hier, réunion de couture chez mon amie. J’avais apporté des doubles-rideaux à monter, mais j’avais plus pressé à commencer. Mon mari a enfin réparé la lampe de chevet que j’affectionne.

lampe

Cette jolie lampe à pétrole, en tôle, qui traînait dans la maison, le support de la lampe cassé, ne motivait pas mon mari à intervenir. Finalement, secondé par son imprimante 3D, et contraint par l’insistance de sa femme, il a enfin fabriqué une pièce permettant le maintient de la douille.

Il me restait à trouver un abat-jour. Le précédent, de forme pagode, était un peu « daté » comme dirait subtilement Stéphane Plaza quand il visite des intérieurs à la déco antique.

Un bout de tissu, un morceau de biais, une bombe de colle et une broderie plus tard :

abat-jout

Mon mari a retrouvé sa table de chevet avec son petit décor dessus 😉

lampe de chevet

Et moi je vais continuer de confectionner mes doubles-rideaux pour la chambre à donner !!

Bonne journée, couvrez-vous bien

bec

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :