aujourd’hui, Chandeleur

Eh bien voilà, c’est fait !

Même pas raté la toute première, mon culottage d’hier était finalement bien fait. Je manque encore d’assurance et mes crêpes restent épaisses, mais tellement bonnes. J’ai testé aussi les pancakes aux pommes, pas mal du tout.

C’est rapide à faire. J’ai fait une pâte qu’avec 300 g de farine de peur de me louper, je recommence demain ! Et, chance extra, comme j’opère à quatre pattes dans mon garage, mon mari, qui a aimé la dégustation, va m’installer un coin dédié quand notre pompe à chaleur sera en place et aura remplacé notre chaudière au fioul actuelle.

Youpiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!

Bonne Chandeleur à tous,

Publicités

veille de Chandeleur

Je suis en train de réaliser un rêve …

Depuis bien, bien longtemps, je souhaite un billig de la marque Krampouz. Je traduis, pour les non initiés : billig (de la langue bretonne) = galétoire ronde pour faire des crêpes.

Pourquoi Krampouz, parce que c’est LA référence, allez voir ici.  Ah oui krampouz veut dire « crêpe » en langue bretonne.

Pourquoi cela est resté au stade de rêve, pour moi, tout simplement le prix…

Et, mardi dernier, à ma réunion de couturières, l’une d’entre elles m’a proposé de se défaire du billig de sa maman, décédée depuis un petit moment. Je n’ai pas hésité une seconde, j’ai sauté sur l’occasion en précisant que je tenais à lui payer of course. Sauf que cette personne bien généreuse me l’a donné !!! En plus à rampe à gaz, ce que je voulais et une Krampouz de chez Krampouz !!!!!

 

Ce matin, comme nous sommes allés dans un magasin de bricolage, j’ai acheté un tuyau pour le gaz, car celui en place était périmé depuis 1995. J’ai testé le raccord, mais vu l’état de la plaque (ben oui hein, l’a pas fonctionné depuis cette date au moins) mon mari a préféré la poncer.

J’ai donc refait le culottage de la plaque :

J’ai fait cela au garage car cela fumait a little bit. Maintenant elle a une surface comme vernis. J’ai hâte à demain pour tester les crêpes. Je sens que je vais en rater un certain nombre, mais ce n’est pas grave j’y arriverai !!! Et en plus je vais beaucoup m’amuser.

Bonne fin de journée

Tout comme Marie

Non, PAS COMME LA PUB, je hais la pub intempestive qui nous envahie et nous pollue notre environnement et notre intimité. (je crois que j’en casserais ma télé quand je vois arriver les multiples pubs de régime komjem)

Mais tout comme cette Marie là !!

Dans son blog créatif je pique un tas d’idées lumineuses.  J’achète mon porc à la ferme, en carton de 20 kg environ, avec des morceaux variés. Là, pourquoi, comment, je me suis retrouvée avec une quantité assez impressionnante de rôtis dans le même carton …

J’ai donc suivi les conseils de Marie pour réaliser un rôti de porc séché.

D’abord en lisant cet article là, qui m’a menée à cette page ici, et ensuite par là. C’est drôle car en suivant les conseils de Marie on visite une partie de son blog 😉

Étape par étape, après conservation dans le sel et le sucre, mon rôti a séjourné trois semaines dans le frigo, dans un super torchon ancien qui a dû en voir pas mal passer. J’allais régulièrement vérifier si tout se passait bien, pas d’humidité ou quoi que ce soit de pas bon.

Et tout à l’heure, la surprise :

La bête se présente bien ! Pour la débiter il me faut aiguiser le couteau :

Et ensuite découvrir le résultat :

Trop bien ! J’ai bien peur que le tout soit bien trop rapidement avalé car c’est fort bon 😉

Alors n’hésitez plus et allez suivre les conseils simplissimes avec un résultat assuré, chez Marie.

Bonne journée

le temps des gaufres !

Chez mon amie Anne, au pays des gaufres, j’ai pris de nombreuses recettes de gaufres, toutes aussi délicieuses les unes que les autres.

Comme hier après-midi nous nous réunissions entre copinautes de couture, j’ai organisé un goûter amélioré avec des gaufres au programme, entre autres.

J’avais été chercher de la levure fraîche et j’ai fait gonfler ma pâte sur le radiateur :

Ensuite j’ai extirpé mon gaufrier du placard, bien rangé tout au fond !!!

Et le résultat était succulent, à voir mon mari tomber dedans à chaque passage 😉

Bon week-end,

la laine feutrée

Lors de mon séjour chez mon amie Anne, j’ai appris la marche à suivre pour créer de jolies broches en laine feutrée.

De retour à la maison, j’ai d’abord commandé ladite laine à feutrer. Celle-ci a mis un mois et demie avant d’arriver par la poste. J’avais pris de quoi varier les couleurs :

Puis je me suis lancée, pleine d’assurance. J’ai vite déchanté 😦 Pour feutrer ma laine, mes mains glissaient dans le savon, mon rouleau de papier bulle dérapait, bref, j’ai réussi à feutrer correctement une des deux fleurs que je pensais réussir sans problème aucun !!

Mais cette fleur n’a pas vraiment une allure que j’aime 😉

Alors voilà mes réalisations en train de sécher :

En effet, le cône est bien feutré, mais la fleur d’arum (ben voui quoi, vous n’aviez pas trouvé ??) n’est pas de mon goût 🙂

Par contre je préfère celle-ci, nettement moins bien feutrée et que mon mari n’aime pas du tout !

Bon, ben, il faut que je m’entraîne 😉

En attendant, puisque c’était de saison, je me suis fait la main sur la préparation d’une galette des rois :

Ben mes amis, elle était délicieuse, bien plus onctueuse et goûteuse que celle achetée en grande surface. C’est simple à préparer, deux pâtes feuilletées toutes faites, un peu de crème pâtissière, un peu de crème d’amande et hop au four, miam, miam !!!

Bonne journée à vous tous,

un plaisir partagé

Dès que le temps se dégage et que la mer se retire je m’adonne à la pêche à pied. C’est un immense plaisir pour moi. Prendre l’air dans des endroits magiques, s’oxygéner à pleins poumons, patauger dans la flotte comme les gamins, grattouiller la vase et surtout en retirer de délicieux coquillages à déguster de retour à la maison. Cela n’a pas de valeur !!! C’est un cadeau du ciel que je dévore grâce à la chance que j’ai de vivre près de la mer.

Et puis cela est faisable même avec des marées de mortes eaux. Alors ne nous en privons pas.

La dernière virée avec ma moitié nous a permis de rapporter cela :

Un petit peu de nettoyage avant d’avaler ces délices mais c’est si peu par rapport à l’extase qui s’en suit ….

Un saladier de palourdes à farcir, tout n’est pas mangé le même jour, la congélation passe par là pour d’autres moments festifs. Et puis, l’été, un coin sur la terrasse et un génial repas au soleil du soir :

Que du bonheur !!!

Bonne journée

saveur citronnée

Dans nos locations saisonnières, nos touristes nous laissent parfois des restes de nourriture. C’est ainsi que j’ai trouvé un pot de miel sans étiquette. Comme je raffole du miel, je trouvais dans la miellerie locale du miel aromatisé au citron. Un vrai régal. J’étais en fin de pot et j’ai demandé à Marie s’il était possible de le parfumer soi-même à base d’huiles essentielles.

Réponse positive de Marie. Je vais acheter de l’huile essentielle de citron et je me lance. Je prends le pot de miel et le fais liquéfier au bain-marie :

Comme ce miel était bien granuleux, je pensais qu’il m’aurait été difficile de mélanger les gouttes d’huile essentielle. Marie me précise de ne pas en mettre trop des huiles. Je commence par 2 gouttes …. pas de goût, j’essaie 10 gouttes … fade, je suis allée ainsi jusqu’à 20 gouttes. J’ai eu peur d’en mettre de trop, vu que le miel était chaud et que cela me changeait certainement le parfum. Mais depuis plusieurs semaines que c’est fait, j’ai goûté et c’est très, très bon.

J’ai un autre pot de miel laissé aussi dans la location, je vais tester un autre parfum. Il me reste du miel à la cannelle, mais comme je l’adore je vais peut-être en refaire de la même sorte …

Bonne journée

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :