bourse de loisirs créatifs

Alors dimanche prochain, 17 mars, je serai là :

J’ai reçu la confirmation de mon inscription ce matin.

Je vais déstocker :

  • tampons et encres pour scrapbooking
  • pâte déjà colorée, ou sans colorant, pour porcelaine froide
  • ressorts, bourrelets, toile d’embourrure, toile forte, etc. pour réfection de sièges
  • fils de toutes couleurs (DMC) pour point de croix
  • revues de couture, point de croix …
  • choix de perles de rocaille
  • ruban fronceur, ganse, galon, ruban à stores, etc. pour couture d’ameublement
  • petit matériel pour pose de minis œillets, pistolet à cire ou colle, etc.
  • bouteilles d’1 litre de colle forte vinylique à prise rapide
  • livres sur le point de croix, la carterie, le tricot, etc.
  • et bien d’autres accessoires …

En gros ce que je vais proposer.

Bon dimanche

Publicités

des petits riens qui font tout !

En cette fin d’année, je fourmille d’idées pour économiser mes pépètes, ce doit être dans l’air du temps, je me fonds dans le paysage 😉

Souvenez-vous, j’avais recouvert cet ensemble de fauteuils, canapé, pouf, il y a de très nombreuses années :

Petit-à-petit, au fur et à mesure du montage ils devenaient cela :

Pour finir ainsi :

housses de fauteuils

J’ai fini cette restauration en janvier 2015. Juste avant de déménager dans la maison où nous vivons maintenant.

Cette maison est fantastique, je m’y sens à merveille. Elle est très lumineuse et c’est surtout cet aspect qui m’a fait craquer, là où nous étions étant une vieille longère aux petites ouvertures et aux pièces sombres.

Mais voilà, le soleil a avalé la couleur des housses de coussins de notre ensemble de salon. Et, entre-temps, mais petits-enfants ont grandi sur ces dits coussins et les ont bien attaqués avec leur bave, biberons, etc….

Mimolette, LE CHAT, s’en est également occupé !!, si vous regardez de plus près, la tranche du coussin, bien exposée au soleil, est d’une couleur, très … incertaine 🙂

Je souhaitais changer cet état plus que douteux, déjà laver les housses gris clair des ossatures, car, ô joie et facilité, le tout est déhoussable. Puis pour les housses de coussins, eh bien, trouver un autre tissu.

Sauf que, fin de l’année oblige, les dépenses s’accumulent et ma bourse se vide …

Et tout à coup, L’IDÉE géniale est arrivée : teindre les fameuses housses.

Yapluka, tout dé-housser, tout laver, tout sécher, tout, ou presque, repasser (car pour les coussins, c’est tellement tendu que cela ne sert à rien de repasser) et trois jours plus tard :

Cela change tout, c’est tout propre !!!

Et puis, puisque j’y étais, j’ai retendu l’assise de mon Voltaire qui avait été détendue au fil du temps, allez hop :

Celui-là je l’avais refait entièrement en septembre 2014.

Et puisque je suis dans ma période trouvailles à petit prix, j’ai continué sur ma lancée. Ma mère m’a posé la question du pourquoi du comment je portais ma jolie bague sur le majeur. Mes doigts, avec l’âge, se sont déformés et mes articulations s’élargissent avec l’arthrose. Pareil, il y a de nombreuses années, j’avais demandé à un bijoutier de m’agrandir l’anneau. Sauf que, à cause de cette articulation déformée, la bague est devenue bien trop grande, si je la porte sur l’annulaire, je risque de la perdre. De fait, sur mes vilaines mains noueuses, la bague n’a pas sa place sur le majeur.

Alors ? …

Eh bien voilà, quelques aiguillées et perles plus tard, j’ai coincé la bague à la bonne place :

Facile, pas cher, et le résultat me satisfait :

Bon, je suis fatiguée, j’arrête pour cette année 😉    😉     😉

Très bonne fin 2018 à vous tous mes biens chers lecteurs.

A l’année prochaine et portez-vous bien.

 

ces derniers temps

Le temps passant en saison hivernale, donc plutôt humide et venté, je reste confinée dans mon grenier. De plus la période de confection d’articles de fête s’annonçant, mes doigts encore à peu près agiles s’activent.

J’ai continué dans la création de poupées et fait un autre elfe :

Celui-ci a la robe un peu plus évasée que le rouge cousu en tout premier. Je ne l’ai plus d’ailleurs ce rouge, il est parti en futur cadeau pour la petite-fille d’une copine de couture.

Toujours dans l’optique « Noël », j’ai cousu quelques décorations à suspendre :

Simples à réaliser, il faut un gabarit en forme de cercle, un gabarit en forme de cœur et une plaque à bouton à recouvrir. Après ce sont des accessoires à volonté, ruban, grelot, application, …

La semaine dernière il s’est mis à faire froid et je me les gelais dans le grenier. Je suis donc descendue pour tester mes nouveaux joujoux achetés en ligne au chaud dans le séjour :

Des aiguilles pour faire cela en laine à feutrer :

Soyez très indulgents c’est « the first one » !! J’ai commencé un autre sujet, qui, je l’espère, aura meilleure mine, d’ailleurs je manipule déjà avec plus de compréhension.

Par contre, hier, il faisait très humide, donc plutôt doux, je suis remontée dans le grenier faire la commande de stores bateau de ma fille numéro deux :

Sauf que …

Une fois les trois stores terminés, je les repasse, of course, pour qu’ils soient bien présentables. Et là, oh l’horreur :

J’ai cousu le plus long avec la motif la tête en bas 😦 J’avais tout bien préparé pour ne surtout pas me tromper de sens …

Grrrrrrrrrrrr ! Le découd-vite est bien utile dans ce cas là, une demi-heure après il était dans le bon sens, ouf !

Aujourd’hui, occupation ultra rigolote, je vais attaquer mon repassage !!

Bon dimanche à tous,

chambre des petits

Pour pouvoir recevoir nos enfants et nos petits-enfants, nous aménageons les chambres. Ma moitié a posé du papier peint avec des hauteurs de papier peint à motifs, qu’on ne voit pas sur cette photo :

Il a posé le parquet, repeint le plafond et posé un éclairage et nous avons aménagé. Il nous reste à accrocher quelques cadres aux murs, pour l’instant l’unique déco est posée sur la poignée de la fenêtre ! Marie reconnaîtra son œuvre 😉

En parlant des fenêtres …

Lors de notre séjour portugais je suis tombée en admiration devant leur stores brodés aux fenêtres. Je n’ai eu de cesse d’en trouver. Chose réalisée à Porto, sous l’œil extrêmement critique de ma moitié. Lui n’aime pas, mais me laisse décorer as I like ! Le prix l’a déstabilisé alors que moi je l’ai trouvé très raisonnable.

En rentrant de Porto, sous une pluie d’orage violente (!!!), mon mari a regardé de près mes achats et s’est esclaffé en lisant l’étiquette : « made in China » …

M’en fiche pas mal, le principal étant que cela me plaise. Évidemment, lors de l’achat, mon chef a tout tenté pour que je ne les achète pas en me disant que la taille ne correspond pas du tout. Je lui ai rétorqué qu’à quelque chose près c’est bon et que de toute façon j’ai une machine à coudre, voire plusieurs !

Et, de fait, il m’a fallu ajuster. J’avais à peu près le compas dans l’œil et j’avais vu que le motif de broderie tiendrait dans la fenêtre.

Quelques plis de chaque côté de chaque store et hop-là c’est parti :

Le résultat est très bien :

Et de l’extérieur cela en jette !

Je n’ai pas réussi à acheter les quatre mêmes stores brodés :

C’est quand même mieux que mes stores en lin tout simple d’avant :

Et puisque je viens d’en prendre la photo, voici les bandes de papier peint de la chambre :

Début avril c’est notre petit Britannique qui testera la chambre 😉

Bon diamnche

peut faire mieux

Dans notre salon, nous avons quelques meubles anciens, dont cette table sous la télé qui est en acajou. Elle est placée près de la fenêtre et ensoleillée une bonne partie de la journée, pas bon pour la couleur du bois 😦

Pour parer au plus pressé j’ai couvert ce bois par la nappe se présentant en premier :

Pas vraiment très « déco » !!

Comme il me restait un bon métrage du tissu utilisé pour confectionner les stores de la pièce, j’ai cousu un juponnage plus gracieux :

C’est tout de même « un peu plus mieux » 😉

Reste le métrage de fils sous la table, puisqu’en plus un ordinateur est relié à la télé 😉

Voilà, une bonne chose de faite, en attendant de continuer à terminer l’installation de cette maison …

Bon week-end

Décor de chambre

Je suis incurable, et vue la dizaine que je viens de prendre c’est complètement fichu mes braves amis !!!

Ma douce moitié a terminé le décor de la chambre d’amis, pour sa partie. Me restait à y mettre ma touche en confectionnant le décor de fenêtre et trouver des lampes de chevet. J’avais déjà repeint des chevets en pin brut, récupérer du gîte que mon mari a vendu et que nous avions donc vidé ainsi qu’une table basse sortie toute seule de ma voiture, donc abîmée par sa réception brutale sur le bitume de notre entrée de jardin et qui est devenue un bout de lit pour cette chambre. Je vous la remontre :

bout de lit

A ce moment là, on cachait le sol en béton par ce que l’on avait sous la main 😉

J’avais un joli budget déco, et comptais flâner dans les magasins de tissus pour la partie rideaux. Sauf que j’avais en tête, aussi, les housses de couettes en lin que ma maman avait délaissées et donc données à sa fille. Comme nous n’avons pas besoin d’occulter cette fenêtre, il y a des volets, je me suis arrêtée sur un décor de fenêtre. Mon chéri et moi ayant craqué sur un papier peint « tricot irlandais » pour un pan de mur, je décidai de créer un décor façon cosy anglais. Cela ne se fait plus les cantonnières, mais moi j’ai eu envie d’en refaire !!!

Voilà une récupe qui ne m’a pas coûté cher :

décor de fenêtre

Voici en plus large :

décor de fenêtre

Je ne me suis pas beaucoup cassé la tête j’ai simplement monté un ruban fronceur et sur les pans et sur la cantonnière.

Pour en revenir aux chevets, que l’on discerne sur la première photo du bout de lit, je voulais y poser des lampes qui correspondraient au décor de la nouvelle chambre. Là aussi, budget ouvert et finalement, avec la quantité de lampes de chevets récupérées de nos 8 chambres de ce gîte vendu, cela m’énervais d’aller, encore, en acheter. Alors, essai de changement, sur les lampes que l’on voit d’ailleurs toujours sur cette première photo et qui étaient d’un bleu ne correspondant pas du tout à ce que je voulais.

Je m’arme de la peinture qui reste des chevets et du bout de lit et hop, hop, hop on y va :

abat-jour

Après trois couches de peinture le résultat me convient bien. Oui mais ….

Les abats-jour, qu’en faire. Eh bien pareil, les relooker. Et là, j’ai eu envie d’utiliser, le tissu du bout de lit qui a servi également au biais qui finit les rideaux et la cantonnière.

Donc, abat-jour de base, plus tissu, plus colle en bombe et ….

abat-jour

abat-jour

lampe de chevet

Encore de la récupe et des économies.

Ma foi l’ensemble me plaît bien :

chevet

Encore un petit bout de la maison remis en état. Il y a encore à faire et de quoi s’occuper mon mari et moi-même 😉

Bon week-end à vous tous.

bec

aujourd’hui je m’ennuie !

Ouais, vous en êtes sur le derrière, hein !

Ben voilà, cela ne m’arrive pas souvent, mais, mais, mais, je suis aussi comme tout le monde, et quelques jours par année, je reconnais, je m’ennuie. Alors la solution, aller sur le net et chercher de l’occupation. Déjà je viens de découvrir deux chouettes blogs, de nanas du coin, avec de super créas en tous genres.

Ce qui m’a fait arriver sur ces blogs, c’est que je cherche à partager mes compétences et à apprendre ce que je ne connais pas en matière de couture. Les associations, j’en suis largement revenue. Ce sont des endroits où les bonnes femmes ont tendance à jalouser tout le monde et je fuis au plus vite. Les cours de couture, j’avoue humblement ne pas avoir les moyens de m’en payer.

J’ai suffisamment de matériel pour pouvoir réunir autour de mon établi. Pour l’instant mon établi a réduit de taille, 2m50 par 1m50, la table de 3m prenant trop de place dans la salle (euh oui, je le rappelle, je suis, non j’étais, couturière d’ameublement et j’ai donc la table qui va bien pour confectionner de « petits » rideaux). Mais voilà, petit-à-petit mon mari aménage cette maison que nous avons achetée il y a deux ans maintenant, et quand les fenêtres de toit seront en place, j’irai « jouer » dans le grenier. Pour cela il nous faut l’accord de travaux, l’artisan étant déjà retenu, on attend le feu vert (ou pas !). Ce grenier est immense et nous ne l’utiliserons pas en pièces supplémentaires, la maison est assez grande pour nous deux, mais en big atelier pour mon espace activités manuelles et pour « l’aérodrome » de ma moitié 😉 Ce qui sera bien c’est qu’il n’y aura donc pas de décor et que je pourrai faire des trous partout pour accrocher mes « cochonneries ». Mon mari hurle quand je touche aux murs, il n’a d’ailleurs pas tort, je fais des cratères en guise de plantage de petits clous !!!!

J’ai bien mes amies de loisirs créatifs que je continue à visiter, mais, mais, mais, nous avons déménagé et donc mis une quarantaine de kilomètres entre elles et moi. Oups, l’été cela passe encore, l’hiver j’aime beaucoup moins avec la nuit qui tombe vite et m’oblige à rentrer tôt et les routes glissantes avec la boue et le verglas par période. J’ai toujours été entourée d’une ribambelle de bonnes amies et il est vrai que j’aimerais un peu mieux m’implanter dans ma nouvelle commune.

Donc celles qui me lisent autour (et à) Pluvigner et qui veulent aussi coudre dans la joie et la bonne humeur, yapluka me joindre par l’intermédiaire de mon blog.

Alors, pour en revenir à l’objectif de ce blog, hier j’ai rencontré mon amie Cricri à Pontivy et nous avons cousu de conserve (hé, hé) !!

J’ai un joli tas de tissus laineux que m’a donné une bonne amie (pour avoir moins de cartons à déménager dans sa nouvelle maison, très bonne idée Dany !!)

tas de tissus

et comme j’ai soudain envie de confectionner des vêtements, je me suis lancée (sans filet, oui, oui!)

jupe Rachel

Modèle de jupe Rachel du numéro de janvier-février 2016 de la Maison Victor.

jupe Rachel

Dans un drap de laine épais

jupe Rachel

Avec des poches, même pas peur !

jupe Rachel

Je me suis vraiment amusée à réaliser ce modèle. Faut dire que les explications sont claires et faciles à suivre, ça aide !! En plus le tissu est tip-top, il ne bronche pas et surtout ne glisse pas sous le pied de biche.

Je vais continuer à diminuer mon tas de tissus. J’ai une autre idée pour le drap de couleur caramel …

Par contre avec le vert (et c’est là le coupon le plus long) vais avoir du mal à trouver une utilisation, aime pô le vert ………………………..

Ah, ben c’est bien, je me suis occupée un bon moment. Je vais aller me couler un petit jus et en proposer un à ma moitié qui continue à poser du parquet dans la chambre d’amis.

Bonne soirée

bec

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :