Décor de chambre

Je suis incurable, et vue la dizaine que je viens de prendre c’est complètement fichu mes braves amis !!!

Ma douce moitié a terminé le décor de la chambre d’amis, pour sa partie. Me restait à y mettre ma touche en confectionnant le décor de fenêtre et trouver des lampes de chevet. J’avais déjà repeint des chevets en pin brut, récupérer du gîte que mon mari a vendu et que nous avions donc vidé ainsi qu’une table basse sortie toute seule de ma voiture, donc abîmée par sa réception brutale sur le bitume de notre entrée de jardin et qui est devenue un bout de lit pour cette chambre. Je vous la remontre :

bout de lit

A ce moment là, on cachait le sol en béton par ce que l’on avait sous la main 😉

J’avais un joli budget déco, et comptais flâner dans les magasins de tissus pour la partie rideaux. Sauf que j’avais en tête, aussi, les housses de couettes en lin que ma maman avait délaissées et donc données à sa fille. Comme nous n’avons pas besoin d’occulter cette fenêtre, il y a des volets, je me suis arrêtée sur un décor de fenêtre. Mon chéri et moi ayant craqué sur un papier peint « tricot irlandais » pour un pan de mur, je décidai de créer un décor façon cosy anglais. Cela ne se fait plus les cantonnières, mais moi j’ai eu envie d’en refaire !!!

Voilà une récupe qui ne m’a pas coûté cher :

décor de fenêtre

Voici en plus large :

décor de fenêtre

Je ne me suis pas beaucoup cassé la tête j’ai simplement monté un ruban fronceur et sur les pans et sur la cantonnière.

Pour en revenir aux chevets, que l’on discerne sur la première photo du bout de lit, je voulais y poser des lampes qui correspondraient au décor de la nouvelle chambre. Là aussi, budget ouvert et finalement, avec la quantité de lampes de chevets récupérées de nos 8 chambres de ce gîte vendu, cela m’énervais d’aller, encore, en acheter. Alors, essai de changement, sur les lampes que l’on voit d’ailleurs toujours sur cette première photo et qui étaient d’un bleu ne correspondant pas du tout à ce que je voulais.

Je m’arme de la peinture qui reste des chevets et du bout de lit et hop, hop, hop on y va :

abat-jour

Après trois couches de peinture le résultat me convient bien. Oui mais ….

Les abats-jour, qu’en faire. Eh bien pareil, les relooker. Et là, j’ai eu envie d’utiliser, le tissu du bout de lit qui a servi également au biais qui finit les rideaux et la cantonnière.

Donc, abat-jour de base, plus tissu, plus colle en bombe et ….

abat-jour

abat-jour

lampe de chevet

Encore de la récupe et des économies.

Ma foi l’ensemble me plaît bien :

chevet

Encore un petit bout de la maison remis en état. Il y a encore à faire et de quoi s’occuper mon mari et moi-même 😉

Bon week-end à vous tous.

bec

aujourd’hui je m’ennuie !

Ouais, vous en êtes sur le derrière, hein !

Ben voilà, cela ne m’arrive pas souvent, mais, mais, mais, je suis aussi comme tout le monde, et quelques jours par année, je reconnais, je m’ennuie. Alors la solution, aller sur le net et chercher de l’occupation. Déjà je viens de découvrir deux chouettes blogs, de nanas du coin, avec de super créas en tous genres.

Ce qui m’a fait arriver sur ces blogs, c’est que je cherche à partager mes compétences et à apprendre ce que je ne connais pas en matière de couture. Les associations, j’en suis largement revenue. Ce sont des endroits où les bonnes femmes ont tendance à jalouser tout le monde et je fuis au plus vite. Les cours de couture, j’avoue humblement ne pas avoir les moyens de m’en payer.

J’ai suffisamment de matériel pour pouvoir réunir autour de mon établi. Pour l’instant mon établi a réduit de taille, 2m50 par 1m50, la table de 3m prenant trop de place dans la salle (euh oui, je le rappelle, je suis, non j’étais, couturière d’ameublement et j’ai donc la table qui va bien pour confectionner de « petits » rideaux). Mais voilà, petit-à-petit mon mari aménage cette maison que nous avons achetée il y a deux ans maintenant, et quand les fenêtres de toit seront en place, j’irai « jouer » dans le grenier. Pour cela il nous faut l’accord de travaux, l’artisan étant déjà retenu, on attend le feu vert (ou pas !). Ce grenier est immense et nous ne l’utiliserons pas en pièces supplémentaires, la maison est assez grande pour nous deux, mais en big atelier pour mon espace activités manuelles et pour « l’aérodrome » de ma moitié 😉 Ce qui sera bien c’est qu’il n’y aura donc pas de décor et que je pourrai faire des trous partout pour accrocher mes « cochonneries ». Mon mari hurle quand je touche aux murs, il n’a d’ailleurs pas tort, je fais des cratères en guise de plantage de petits clous !!!!

J’ai bien mes amies de loisirs créatifs que je continue à visiter, mais, mais, mais, nous avons déménagé et donc mis une quarantaine de kilomètres entre elles et moi. Oups, l’été cela passe encore, l’hiver j’aime beaucoup moins avec la nuit qui tombe vite et m’oblige à rentrer tôt et les routes glissantes avec la boue et le verglas par période. J’ai toujours été entourée d’une ribambelle de bonnes amies et il est vrai que j’aimerais un peu mieux m’implanter dans ma nouvelle commune.

Donc celles qui me lisent autour (et à) Pluvigner et qui veulent aussi coudre dans la joie et la bonne humeur, yapluka me joindre par l’intermédiaire de mon blog.

Alors, pour en revenir à l’objectif de ce blog, hier j’ai rencontré mon amie Cricri à Pontivy et nous avons cousu de conserve (hé, hé) !!

J’ai un joli tas de tissus laineux que m’a donné une bonne amie (pour avoir moins de cartons à déménager dans sa nouvelle maison, très bonne idée Dany !!)

tas de tissus

et comme j’ai soudain envie de confectionner des vêtements, je me suis lancée (sans filet, oui, oui!)

jupe Rachel

Modèle de jupe Rachel du numéro de janvier-février 2016 de la Maison Victor.

jupe Rachel

Dans un drap de laine épais

jupe Rachel

Avec des poches, même pas peur !

jupe Rachel

Je me suis vraiment amusée à réaliser ce modèle. Faut dire que les explications sont claires et faciles à suivre, ça aide !! En plus le tissu est tip-top, il ne bronche pas et surtout ne glisse pas sous le pied de biche.

Je vais continuer à diminuer mon tas de tissus. J’ai une autre idée pour le drap de couleur caramel …

Par contre avec le vert (et c’est là le coupon le plus long) vais avoir du mal à trouver une utilisation, aime pô le vert ………………………..

Ah, ben c’est bien, je me suis occupée un bon moment. Je vais aller me couler un petit jus et en proposer un à ma moitié qui continue à poser du parquet dans la chambre d’amis.

Bonne soirée

bec

du confort ou plutôt de la déco

Une envie, comme cela, de broder des taies d’oreillers et des petits coussins sur le thème de Noël pour des cadeaux de fin d’année :

coussins brodés

Toutes les tailles, au gré des formats de coussins mochics récupérés de la maison de locations saisonnières dont nous nous sommes défaite. Les coussins étaient devenus piteux, mais je ne les ai surtout pas éliminés. La déchèterie nous l’avons bien chargée, mais tout n’y est pas allé directement 😉

Un coup de pouce de la machine à broder et hop de quoi décorer l’espace « Noël » en fin d’année :

coussin brodé

 

Bonne soirée, bon week-end, pour moi il commence tristement dès demain matin dans le Finistère, les moments difficiles de perte de gens qu’on aime ….

bec

comment faire des angles en couture

piqûer un angle

Pour former un volume anguleux, dans un fond de sac par exemple, je m’aperçois que la technique n’est pas toujours évidente.

On veut former un angle, en utilisant un morceau de tissu carré ou rectangulaire et on veut adjoindre une bande de côté qui va donner de l’épaisseur.

Pour cela on marque la base du tissu qui sera, par exemple le dessus du sac (là de couleur anis) avec une épingle et on fait de même avec la base de la bande du côté du sac (ici de couleur mauve, grise sur l’envers). On fait coïncider ces deux repères endroit du tissu contre endroit.

coudre un angle

Puis on fait la couture en deux fois. Une première fois en partant d’un côté, la deuxième en reprenant et montant l’autre côté.

Donc on commence en piquant avant le repère et on va jusqu’à 0.7 mm (taille du pied de biche) de l’angle de la bande de côté, à cette distance on crante aux ciseaux. Penser à le faire avant d’arriver à cette distance, car l’aiguille de la machine restant piquée, en soulevant le pied de biche on n’a pas suffisamment de place pour passer la lame des ciseaux.

Sur la photo, l’angle de la bande de côté est en dessous du tissus anis :

coudre un angle

Piquer jusqu’à ce cran pratiqué dans ce tissu anis, rester l’aiguille de la machine piquée dans le tissu, soulever le pied de biche, tourner le tissu anis pour faire coïncider les deux côtés (tissu anis et côté de la bande), baisser le pied de biche et continuer à piquer.

coudre un angle

Voilà ce que cela nous donne :

coudre un angle

Faire l’autre côté de la bande en reprenant la couture avant le repère de l’épingle et procéder de la même manière

coudre un angle

coudre un angle

Une fois le montage fait, on obtient cela :

coudre un angle

Il nous faut cranter les angles avec une paire de ciseaux, comme ceci :

coudre un angle

Et on retourne pour obtenir de jolis coins :

coudre un angle

Je fais la couture dans les deux sens opposés pour être sûre de ne pas décaler mon repère si toutefois je ne cousais qu’une seule fois en commençant par le haut de la bande de côté.

Bonne 15 Août à tous

becassine_marylin1

déco bord de mer

Pour la maison qui est louée en saisonnier, qui se trouve face à la mer, nous faisons, mon mari et moi, un tas de rénovations de la décoration. La cuisine y passe en ce moment mais elle n’est pas encore terminée.

En prévision de redonner un air plus « marin » à cet intérieur, j’ai refait quelques coussins pour le confort du canapé grâce à la numérisation de Cocci qui a partagé ses créations :

déco marine

De jolis cale-reins à la position définie !

déco marine

 

déco marine

L’accent sur la « A » n’est pas dans le bon sens, je viens de m’en apercevoir en téléchargeant la photo 😉

Et puis, auparavant j’avais aux murs des cadres aux sujets bien différents tels que nature morte avec des bouteilles, femme 1900, géraniums aux fenêtres, petit-à-petit je transforme le tout dans ce thème « mer » !!!!

déco marine

Voilà, les numérisations de Cocci m’ont bien servies pour ce but de déco, merci beaucoup à elle.

Bon week-end à tous,

becassine_marylin1

confort

Pour donner une raison à mon mari de bien vouloir faire chauffer sa carte bleue pour m’offrir LA machine à broder qui m’intéresse, je me suis activée pour rajouter une touche à mon décor de salon.

Trois petits coussins sont venus squatter mon canapé :

coussins rebrodés

Et comme le jeu consiste à me faire offrir cette machine, j’ai donc brodé des motifs sur le tissu, déjà suffisamment décoratif, mais voilà 😉

coussin brodé

coussin brodé

coussin brodé

Il me faut faire encore deux coussins au moins pour aller sur les deux fauteuils.

 

En plus de m’amuser avec ces broderies, je me mets à la numérisation et je trouve cela trop biennnnnnnnnnnnnnnnn !!!!

 

Bonne soirée à vous tous,

bec

corbeille à chaussettes, pour commencer

Claudie présente de jolie corbeilles à anses dans de jolis tissus brodés.

J’ai copié ce modèle et je vais continuer dans ce sens pour permettre à mon armoire de rangement de mes dessous de s’harmoniser.

corbeille à anses

Évidemment pour ce premier jet, les chaussettes ont sauté sur l’occasion 😉

corbeille à anses

Et j’ai enfin terminé l’habillage de nos quatre grandes fenêtres de notre salle principale. Comme ce sont trois pièces en une, j’ai eu peur de me perdre et j’ai signalé l’endroit où je prépare les repas :

petits stores de fenêtre

Voilà, ça c’est terminé.

Bonne journée

bec

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :