tous à l’abri

Hier, ma petite tête blonde m’a accompagnée pour un repas et un après-midi couture entre bonnes amies. Il a été trésor tout plein et nous a laissé coudre sans nous déranger, « un ange », comme il se définit lui-même 😉

Mes amies se sont adonnées à des occupations variées, l’une une pochette, l’autre de la couture à la main, une d’entre elles nous regardait car elle avait un rendez-vous à honorer et nous a quitté vite fait, et notre hôtesse a terminé son sac zippé.

Personnellement, j’avais emporté de quoi couvrir mon petit bonhomme d’un bavoir , car sa maman me l’a confié avec d’antiques tabliers de toile lui appartenant enfant, et qui malheureusement ne sont pas imperméables. Petit minou de deux ans est adorable mais mange comme un goret ! J’ai pris le taureau par les cornes et voilà un bavoir en toile enduite sur une face :

Je me suis trouvée bien bête chez mon amie car j’avais oublié la notice d’emploi de ma nouvelle machine à coudre et n’ai pas su faire la boutonnière que je me suis empressée de terminer en rentrant. Maintenant mon amour est à couvert !!!!

Grâce au système de maintien de « Ah non pas elle », Monsieur peut enlever son bavoir lui-même, ce qui plaît beaucoup à maman qui a passé commande (sachant que le modèle vient d’elle, qu’elle me l’a envoyé, maintenant elle coud, mais à ses heures perdues et n’en a pas beaucoup … d’heures perdues !)

Bonne journée

 

pochon amélioré

Un « pochon » comme on dit chez nous !

Celui-ci est un modèle de Dame Valiste :

Pas si simple que cela à réaliser, mais rigolo à faire, avec ses détails sympatoches.

Une sangle pour les anses trouvée dans le paquet de nœuds de cadeaux de Noël :

Pas très souple, loin de là même avec les bords gansés de fil de métal !!

Une dentelle ancienne :

Un petit bouton récupéré dans la boite à trouvailles :

La doublure confectionnée dans une housse de couette en lin :

Un cordon déniché dans ma boite de liens :

Et voilà. Je me suis un peu, beaucoup, bataillée avec les quatre panneaux qui ne correspondaient pas bien les uns aux autres …

Et en plus je prévois de l’offrir, même pô peur !!

Bonne soirée

les petits plaisirs de la fin de semaine

Tout d’abord, ma voisine et amie passant par la maison, a beaucoup aimé un cabas que j’avais préparé pour nos nouveaux arrivants d’hier dans notre maison de bord de mer. Qu’à cela ne tienne, je lui proposai de lui en coudre un. Cerise sur le gâteau (si je puis dire) je lui ajoutai une doublure en toile enduite pour pouvoir y enfourner son maillot de bain mouillé !

C’est elle, ma voisine et amie, qui m’a encouragée à agrandir mon potager. Euh, potager … disons langue de terre dans le jardin (il faut un début à tout). Moi qui suis incapable de faire pousser ne serait-ce que des radis, j’étais plutôt sceptique sur le principe. Ma fille numéro deux essayant, depuis de longues années, à m’initier, elle m’avait passé quelques plans de tomates. Et là, hier, première récolte :

Avec le soleil de cet été assez généreux, ces petites tomates cerises ont un goût fantastique. J’ai déjà cuisiné un crumble à la rhubarbe avec le pied transplanté du jardin de ma voisine et ses plans de potimarons, tomates et courgettes sont prometteurs. Les courgettes fleurissent généreusement et évidemment, fidèle à moi-même, je n’ai qu’une seule courgette qui se forme !!! Mais je m’amuse comme une petite folle.

En fait j’avais commencé par rapporter des plans de fraisiers d’un virage par un marché en bordure de Nantes et ceux-ci donnent généreusement. J’arrose ma production de temps en temps, j’oublie un peu ce passage obligé 😦 Ah, ben oui hein, faut bien que cela pèche quelque part !

Et puis, pour en rajouter une couche, je me suis lancée …

J’ai, enfin, investi dans une machine à coudre un peu plus performante :

Oh, c’est Byzance !!! Je n’ai jamais eu ce genre de machine sophistiquée et, pour l’instant, je n’ai utilisé que la couture plate, c’est d’une utilisation extraordinaire. La couture se fait tout en douceur, le moteur ronronne, j’ai hâte de tester ce qu’elle a dans les entrailles 😉 J’ai acheté la même machine que celle que j’avais offerte à ma fille pour Noël et dont elle est très satisfaite, alors pourquoi aller chercher ailleurs ?

Et puis, et puis, pour finir cette semaine en apothéose, mon petit-fils Léon vient passer une semaine chez sa Mammig. Elle est pas belle la vie ?

Je vous souhaite un très bon dimanche

Des sacs pour les amies

Ce sac, que j’ai découvert grâce aux blogs des copines, est vraiment une belle découverte. il est grand, ferme avec zip et bouton, facile à faire et de jolie forme. Je l’ai fait déjà deux fois pour moi. Mes amies l’ont trouvé très bien et je leur ai proposé de le faire. Pour cela je leur ai passé le patron, chacune a coupé, surfilé et maintenant pour le reste nous devons nous revoir mercredi prochain.

En attendant, l’une d’elle, pour qui j’ai remis en état de marche sa vieille Singer, et qui l’a re-déréglée avec délectation (!!!) m’a demandé de lui monter son sac. Nous avons préparé le tissu à 4 mains et pour la finition, là c’était ma partie :

Pour ce sac elle a acheté une toile enduite et une jolie doublure s’accordant, dans laquelle nous avons préparé le biais de finition :

Deux petites poches intérieures pour ranger les affaires.

La fermeture zippée permet une totale sécurisation du contenu :

Je prendrai en photo les sacs terminés des amies pour vous les montrer.

Pour celles qui le souhaitent je redonne le lien de la vidéo du tuto de ce sac.

Bon 14 juillet

invités

Ces derniers temps nous nous réunissons entre amis. Pour cela il est bienvenu de se présenter avec un petit quelque chose à la main.

Une récupération de corbeille dans le grenier, un petit bout de tissu :

et quelques  petites broderies plus loin :

et voilà de quoi apporter un petit assortiments de bonnes choses dans un paquet :

Aujourd’hui c’est réunion de copines couturières, au lieu de recommencer l’éternel panier de lichouseries j’ai opté pour le porte-bouteille personnalisé :

En route pour une journée d’amitié et de créations.

Bonne journée

pochette complémentaire

C’est bien beau de faire de grands sacs fourre-tout, mais quand il fait chaud, que cela pèse sur votre épaule et que cela colle à votre corps, pffffffffffff !!!!

Alors je me tourne vers quelque chose de plus petit, histoire d’y glisser quelques sous, les clés de la maison et les lunettes de soleil :

Un patron aimablement prêté par mon amie Anne :

Fabriqué avec du tissu d’ameublement Rubelli, bien épais, ce qui ne nécessite pas un renfort de matière, et une doublure en tissu d’ameublement aussi. Petite pression aimantée, toujours cadeau de mon amie Anne :

Hier j’ai agrandi le patron et testé un modèle un peu plus grand pour pouvoir y glisser mes papiers de voiture car dans celle-ci cela ne rentre pas.

A vous montrer une autre fois car il faut que je réalise en plus cossu, pour l’instant ce n’est qu’un « prototype » !!!

Bonne journée

Tout dans le même sac

La copine, de ….. Non je ne vais pas recommencer. La copine d’une bonne amie, a demandé à celle-ci, de me confier les fournitures pour exécuter un cabas d’après tuto. Il faut dire qu’elle avait acheté du simili cuir et si la machine à coudre n’est pas montée avec un pied téflon, court après pour passer cette matière sous la machine.

J’ai utilisé le tuto, là, de la copine, d’une copine, de etc. et dès la lecture j’ai senti comme un malaise : « prenez une pièce de tissu de 40×80 cm, pliez la en deux vous obtiendrez une pièce de 40×80 cm ». Ah ! Nous n’avons pas fréquenté les mêmes bancs d’école, mon arithmétique à moi crie au scandale ! Et tout le tuto est sur le même genre 😦

Bon, pis en plus, la copine avait acheté des coupons qui ne correspondaient absolument pas, alors …

J’ai essayé de suivre, et mal m’en a pris, je trouve les proportions très mauvaises, c’est un tuyau de poêle ! Et encore, j’ai gardé la largeur, mais la hauteur devait être encore bien supérieure, ouh malheureuse …

La doublure correspond bien, mais en fait, pour moi je n’aurais pas non plus placé le renfort dessous compte-tenu du maintien de la matière du cabas.

Ah ça, je vous le garantis, il tient debout tout seul ce sac. Par contre il est vrai que ce faux croco gris est bien joli :

Et puisque mon amie, elle, a lorgné sur le cabas que j’avais fait pour une autre amie, eh bien, allez hop, puisque j’étais dans le cabas, yapluka :

Des poches de chaque côté, des mélanges de rayures, et des œillets pour donner un genre plus chic, mais dépareillés, c’est plus fun :

C’est tout pour aujourd’hui 😉

Bonne journée

Previous Older Entries Next Newer Entries

%d blogueurs aiment cette page :