une nouvelle technique

Dès que je vois quelque chose qui me paraît plaisant sur Internet, je me lance tête baissée. Je me renseigne un peu, pas trop, juste de quoi un peu plus titiller ma curiosité. Je file chez mon marchand chinois en ligne et j’achète ce qu’il me faut que je n’ai pas, c’est-à-dire pas grand chose. Je ne sais toujours pas comment m’y prendre, mais sûre de moi, les activités manuelles ne me résistant pas longtemps et me disant que je ne suis pas plus bête qu’une autre (on n’est jamais mieux servie que par soi-même) je commence.

Ah oui, mais par quoi ?

Déjà essayer de voir comment cela fonctionne, donc vidéos Youtube, il y a toujours ce qu’il faut sur n’importe quel sujet. Bon là, j’ai vu cette nouvelle activité sur le réseau social russe, donc vidéo en … russe. Je coupe le son et regarde. J’ai toujours beaucoup appris et je sais refaire la gestuelle que je m’approprie.

Puis de là, je vais me renseigner sur quelques blogs. Ah oui, bon …. il me faut télécharger un logiciel. Qu’à cela ne tienne c’est immédiatement fait. Logiciel gratuit.

De là, reproduire le modèle que je veux créer sur le logiciel que je ne connais pas, of course. Pas grave, l’informatique ne me résiste pas longtemps, moi qui ai commencé à travailler sur un ordinateur alors que Windows n’existait pas.

Une fois fait, mon ordinateur plante, pas de sauvegarde, donc … On recommence ! Ça c’est le moment où on s’arrache les cheveux !!

Cela me donne :

Puis après lecture du résultat. Euh, on fait comment cela ne correspond à rien ? Donc refarfouillage sur la toile pour enfin trouver une gentille dame sur un blog qui explique qu’il faut commencer par la bas de la dernière ligne de droite, remonter etc., et que chaque couleur suivie du chiffre placé à côté, donc 1, ou 2 ou voire plus donne le nombre de perles de cette couleur.

Inutile de dire que j’ai, évidemment, commencé par un modèle compliqué, ça c’est tout moi !!

Bien !

J’enfile donc mes perles, suivant le schéma.

Puis je me lance. Et là, ça se corse. J’ai eu beau regarder la vidéo, il me manquait un élément. Comme je réfléchis, un peu, je comprends, avec l’aide d’une autre vidéo, en anglais cette fois-ci, que le placement des perles est hyper important, ne pas crocheter n’importe comment. J’ai passé la soirée à défaire et le lendemain matin, alors que j’étais bien montée, j’ai encore tout repris de zéro.

Finalement j’ai compris et une fois commencé, c’est du velours :

J’ai malgré tout un défaut, je tricote et crochète serré et là, eh ben, c’est un peu trop serré, pas très souple et normalement je dois placer un bracelet rigide à l’intérieur, je sens que je vais encore bien rigoler 😉

Il y a des loupés dans le motifs, un peu d’indulgence it’s just the first one !!

Bonne journée

Publicités

il ne reste que les souvenirs

Ma belle-maman était une femme discrète, bonne, douce, une grand-mère adorée par ses nombreux petits-enfants. Elle était la maman de 6 grands gaillards, mariés, re-mariés, re-re-marié pour l’aîné, veuf en première noces pour le second. Avec ses 6 garçons, dont deux restés célibataires, elle a fait la connaissance de 8 belles-filles. Je suis l’avant-dernière arrivée, très peu de temps après le veuvage de mon mari. Elle m’a accueillie sans discrimination, et pourtant je ne parle que très peu sa langue. Jamais elle n’a porté un avis désagréable sur qui que ce soit de sa famille. Elle avait le cœur sur la main. Me sachant passionnée de travail manuel, elle m’a donné beaucoup d’accessoires, revues, etc, dont elle ne s’est plus servie quand ses mains se sont déformées. Elle avait une mémoire d’éléphant. Mon mari recevait sa carte à chaque anniversaire, Noël. Dans les dernières années, le timbre qu’elle collait sur l’enveloppe ne correspondait pas à l’envoi vers la France et nous recevions les courriers deux mois plus tard, les britanniques se vengeant en confisquant le courrier pour un certain temps !

J’ai de jolis souvenirs dans sa cuisine où pour satisfaire la gourmandise de mon mari, nous préparions ses crumbles préférés toutes les deux. Elle avait la main verte et m’a donné un tas de jolies plantes vertes que je surveille avec amour. Elle jardinait beaucoup et nous revenions avec des framboisiers, des légumes, des plants de toutes sortes.

Puis elle a commencé à ne plus vraiment pouvoir se déplacer toute seule, fatiguée par ses deux prothèses de hanches dont l’opération de la deuxième a été un fiasco en bonne et due forme (opération qui a du être refaite car infection débutante), ne plus voir, presque aveugle, car ne souhaitant plus se soigner, n’ayant pas recours au dentiste pour la même raison, se laissant glisser doucement vers la tombe. Ses journées devenaient d’un triste à mourir.  Elle ne se nourrissait plus. La fin s’est annoncée.

Les médecins ayant donné une date butoir, nous sommes allés la voir une dernière fois. Un jour, où mon mari était parti discuter avec l’infirmier, elle m’a demandé quel était l’âge de mes petits-enfants. Toujours attentionnée. Puis elle est partie une semaine après notre retour en France, le lundi de la Pentecôte. Et là, mes amis, je ne décolère pas …

Est-ce la procédure normale, toujours est il qu’une coroner a demandé à voir le dossier médical de ma belle-mère. Puis après deux semaines d’attente insupportable a ordonné une autopsie … Ma belle-mère avait 88 ans, elle me disait, car elle s’en souvenait, qu’elle avait le même âge que ma maman.

L’autopsie a été pratiquée sur cette petite grand-mère qui ne demandait à partir que tout aussi discrètement qu’elle a vécu … Conclusion : mort naturelle.

Enfin le permis d’inhumer a été signé. Cela se fera la semaine prochaine. Nous n’irons pas, nous ne pouvons pas, mais je ne cesse de penser à elle, de ce qu’on lui a fait, et de cette attente interminable. Je n’ai qu’une hâte qu’elle repose enfin en paix.

La dernière attendrissante photo du couple à la maison de repos où ma belle-maman a passé ses dernières semaines.

Mon beau-père va se retrouver bien seul.

 

avancement du projet

La semaine dernière je n’ai pas crocheté. Bien d’autres choses à faire. Et puis comme personne n’a trouvé la réponse à la question posée, donc personne n’ayant gagné, je garde le suspens …

Aujourd’hui c’était notre dernière réunion associative de l’année. J’en ai profité pour reprendre l’ouvrage et monter quelques rangs entre deux papotages :

Qui a une idée ?

Bonne soirée

week-end créatif

Hier j’ai profité du temps agréable et je me suis installée sur la terrasse avec ma caisse de perles. Mon but étant de fabriquer des boucles d’oreilles.

Le vent m’a fait valser quelques pochettes, perles, etc … En dehors de cela j’ai beaucoup apprécié cette activité en plein air.

Ensuite je suis allée accrocher mes créations sur la glace que j’avais préparée à cet effet :

Aujourd’hui il faisait plus de vent et de toute façon il me fallait utiliser pas mal de matériel dans l’occupation que je m’étais programmée.

Je suis montée dans mon grenier où il commence à faire chaud, cela promet …

Avec des bobines de fils en bois, récupérées auprès d’une participante à l’association à laquelle j’adhère, je me suis amusée à créer des pique-aiguilles, de toutes tailles :

Elles sont belles, à mes yeux, ces bobines d’antan. J’ai préservé les étiquettes originales :

Après, je me suis lancée dans la transformation de la dernière poupée Tilda que j’avais comme projet de relooker. Mais pour cela ce sera visite sur mon autre blog dédié, le lien est sur la page « le coin des poupées » que vous trouverez dans le menu sous le titre de ce blog.

Bonne fin de week-end,

cékoi ?

Petit jeu avant l’été ! Il y a bien longtemps que je n’ai pas proposé un lot pour une bonne réponse 😉

Je commence un travail, quelle est celle (ou celui) qui trouvera la bonne réponse ?

Josye, désolée pour toi, comme tu es dans la confidence, je te déclare hors jeu 😦 Je compte sur toi pour ne pas divulguer l’info 🙂 Je t’expédie d’autorité un lot gagnant !!!!

Alors, alors ….

 

Le lot est le suivant :

Une pochette porte-clefs de ce style :

N’hésitez pas à commenter et divulguer la devinette. Le choix de tissu de la pochette sera aléatoire.

Bonne fin de semaine et bonne réflexion.

PS : peut-être qu’un tirage au sort sera fait pour faire gagner le commentaire le plus amusant ??? Qui sait ?

la semaine dernière

Nous avons passé une semaine en Angleterre. D’abord en Essex pour visiter la famille, puis nous avons filé sur Bristol. Grosse agglomération du Sud Ouest de l’Angleterre, ville très verte.

Avec notre fille qui termine ses obligations d’études dans cette ville, nous sommes partis nous balader. C’est génial ces villes de Grande-Bretagne où on traverse de larges prairies herbeuses parfaitement entretenues sans un seul caca de chien. Puis nous avons pris une jolie allée boisée :

Vue imprenable sur les mollets pas encore bronzés de mon mari !

Le long de cette allée, le nez au vent, que découvre t’on ?

Le logement de Gromit !!

Je n’avais pas idée qu’il logeait dans une luxueuse demeure de Bristol, petit cachotier 😉

J’adore l’humour british !!!!

Puis, arrivés dans la partie plus construite, je découvre les immeubles agrémentés de balcons de l’époque victorienne :

Nous avons déjeuné là, « The Clifton Sausage »

Je n’ai pas mangé de « sausages » mais un haddock fumé délicieux et un sticky toffee pudding en dessert. Ouarfffff !!!!

Ensuite, nous avons continué notre séjour dans le Dorset, plein sud. Nous y avons retrouvé nos excellents amis qui nous ont baladés à Poole et Swanage.  Nous sommes déjà venus dans ce coin là. A Swanage nous avons randonné sur la côte, j’espérais voir des macareux qui nichent en ce moment, mais ils sont restés très discrets 😦

Nous avons déjeuné dans un pub, « the silent woman », encore des établissements que je visite avec gourmandises, aussi bien visuelles qu’appétissantes.

Puis retour en ferry par le port de Poole. Nous avons traversé jeudi sur une mer d’huile. Coup de bol, ce n’était plus du tout la même chose le lendemain avec le passage de la tempête meurtrière Miguel.

Encore une belle semaine passée Outre-Manche.

Bonne semaine

ou comment reconnaître SA poubelle

Je l’ai posé à l’arrière car je présente toujours ma poubelle, ou dans le jardin, ou sur le trottoir, sur la face arrière. Et puis mon mari a dit que ce serait moins abîmé par la machine, pas faux.

acheté à Bristol : Poundland 1£

Bon dimanche

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :