une jolie finition

Pour une fois la poste a rapidement fonctionné. C’est un service très irrégulier ici …

J’ai reçu les bracelets accessoires que j’attendais pour terminer celui que j’ai commencé en perles Toho. Comme prévu j’ai eu du mal à le mettre en place, mais cela valait la peine d’y passer un peu de temps !

Porté c’est aussi assez sympa :

Les couleurs différent suivant l’angle de prise :

Le rendu me plaît bien et comme je me suis bien amusée à le faire, je vais recommencer 😉

Je vais essayer avec une dimensions de perles plus grosses et un nombre moins important en largeur.

Bonne fin de journée,

Publicités

une nouvelle technique

Dès que je vois quelque chose qui me paraît plaisant sur Internet, je me lance tête baissée. Je me renseigne un peu, pas trop, juste de quoi un peu plus titiller ma curiosité. Je file chez mon marchand chinois en ligne et j’achète ce qu’il me faut que je n’ai pas, c’est-à-dire pas grand chose. Je ne sais toujours pas comment m’y prendre, mais sûre de moi, les activités manuelles ne me résistant pas longtemps et me disant que je ne suis pas plus bête qu’une autre (on n’est jamais mieux servie que par soi-même) je commence.

Ah oui, mais par quoi ?

Déjà essayer de voir comment cela fonctionne, donc vidéos Youtube, il y a toujours ce qu’il faut sur n’importe quel sujet. Bon là, j’ai vu cette nouvelle activité sur le réseau social russe, donc vidéo en … russe. Je coupe le son et regarde. J’ai toujours beaucoup appris et je sais refaire la gestuelle que je m’approprie.

Puis de là, je vais me renseigner sur quelques blogs. Ah oui, bon …. il me faut télécharger un logiciel. Qu’à cela ne tienne c’est immédiatement fait. Logiciel gratuit.

De là, reproduire le modèle que je veux créer sur le logiciel que je ne connais pas, of course. Pas grave, l’informatique ne me résiste pas longtemps, moi qui ai commencé à travailler sur un ordinateur alors que Windows n’existait pas.

Une fois fait, mon ordinateur plante, pas de sauvegarde, donc … On recommence ! Ça c’est le moment où on s’arrache les cheveux !!

Cela me donne :

Puis après lecture du résultat. Euh, on fait comment cela ne correspond à rien ? Donc refarfouillage sur la toile pour enfin trouver une gentille dame sur un blog qui explique qu’il faut commencer par la bas de la dernière ligne de droite, remonter etc., et que chaque couleur suivie du chiffre placé à côté, donc 1, ou 2 ou voire plus donne le nombre de perles de cette couleur.

Inutile de dire que j’ai, évidemment, commencé par un modèle compliqué, ça c’est tout moi !!

Bien !

J’enfile donc mes perles, suivant le schéma.

Puis je me lance. Et là, ça se corse. J’ai eu beau regarder la vidéo, il me manquait un élément. Comme je réfléchis, un peu, je comprends, avec l’aide d’une autre vidéo, en anglais cette fois-ci, que le placement des perles est hyper important, ne pas crocheter n’importe comment. J’ai passé la soirée à défaire et le lendemain matin, alors que j’étais bien montée, j’ai encore tout repris de zéro.

Finalement j’ai compris et une fois commencé, c’est du velours :

J’ai malgré tout un défaut, je tricote et crochète serré et là, eh ben, c’est un peu trop serré, pas très souple et normalement je dois placer un bracelet rigide à l’intérieur, je sens que je vais encore bien rigoler 😉

Il y a des loupés dans le motifs, un peu d’indulgence it’s just the first one !!

Bonne journée

week-end créatif

Hier j’ai profité du temps agréable et je me suis installée sur la terrasse avec ma caisse de perles. Mon but étant de fabriquer des boucles d’oreilles.

Le vent m’a fait valser quelques pochettes, perles, etc … En dehors de cela j’ai beaucoup apprécié cette activité en plein air.

Ensuite je suis allée accrocher mes créations sur la glace que j’avais préparée à cet effet :

Aujourd’hui il faisait plus de vent et de toute façon il me fallait utiliser pas mal de matériel dans l’occupation que je m’étais programmée.

Je suis montée dans mon grenier où il commence à faire chaud, cela promet …

Avec des bobines de fils en bois, récupérées auprès d’une participante à l’association à laquelle j’adhère, je me suis amusée à créer des pique-aiguilles, de toutes tailles :

Elles sont belles, à mes yeux, ces bobines d’antan. J’ai préservé les étiquettes originales :

Après, je me suis lancée dans la transformation de la dernière poupée Tilda que j’avais comme projet de relooker. Mais pour cela ce sera visite sur mon autre blog dédié, le lien est sur la page « le coin des poupées » que vous trouverez dans le menu sous le titre de ce blog.

Bonne fin de week-end,

des petits riens qui font tout !

En cette fin d’année, je fourmille d’idées pour économiser mes pépètes, ce doit être dans l’air du temps, je me fonds dans le paysage 😉

Souvenez-vous, j’avais recouvert cet ensemble de fauteuils, canapé, pouf, il y a de très nombreuses années :

Petit-à-petit, au fur et à mesure du montage ils devenaient cela :

Pour finir ainsi :

housses de fauteuils

J’ai fini cette restauration en janvier 2015. Juste avant de déménager dans la maison où nous vivons maintenant.

Cette maison est fantastique, je m’y sens à merveille. Elle est très lumineuse et c’est surtout cet aspect qui m’a fait craquer, là où nous étions étant une vieille longère aux petites ouvertures et aux pièces sombres.

Mais voilà, le soleil a avalé la couleur des housses de coussins de notre ensemble de salon. Et, entre-temps, mais petits-enfants ont grandi sur ces dits coussins et les ont bien attaqués avec leur bave, biberons, etc….

Mimolette, LE CHAT, s’en est également occupé !!, si vous regardez de plus près, la tranche du coussin, bien exposée au soleil, est d’une couleur, très … incertaine 🙂

Je souhaitais changer cet état plus que douteux, déjà laver les housses gris clair des ossatures, car, ô joie et facilité, le tout est déhoussable. Puis pour les housses de coussins, eh bien, trouver un autre tissu.

Sauf que, fin de l’année oblige, les dépenses s’accumulent et ma bourse se vide …

Et tout à coup, L’IDÉE géniale est arrivée : teindre les fameuses housses.

Yapluka, tout dé-housser, tout laver, tout sécher, tout, ou presque, repasser (car pour les coussins, c’est tellement tendu que cela ne sert à rien de repasser) et trois jours plus tard :

Cela change tout, c’est tout propre !!!

Et puis, puisque j’y étais, j’ai retendu l’assise de mon Voltaire qui avait été détendue au fil du temps, allez hop :

Celui-là je l’avais refait entièrement en septembre 2014.

Et puisque je suis dans ma période trouvailles à petit prix, j’ai continué sur ma lancée. Ma mère m’a posé la question du pourquoi du comment je portais ma jolie bague sur le majeur. Mes doigts, avec l’âge, se sont déformés et mes articulations s’élargissent avec l’arthrose. Pareil, il y a de nombreuses années, j’avais demandé à un bijoutier de m’agrandir l’anneau. Sauf que, à cause de cette articulation déformée, la bague est devenue bien trop grande, si je la porte sur l’annulaire, je risque de la perdre. De fait, sur mes vilaines mains noueuses, la bague n’a pas sa place sur le majeur.

Alors ? …

Eh bien voilà, quelques aiguillées et perles plus tard, j’ai coincé la bague à la bonne place :

Facile, pas cher, et le résultat me satisfait :

Bon, je suis fatiguée, j’arrête pour cette année 😉    😉     😉

Très bonne fin 2018 à vous tous mes biens chers lecteurs.

A l’année prochaine et portez-vous bien.

 

séance canapé !

Aucun courage, je suis assise et je crée sans fatigue 😉

Et une petite plus large pour mes doigts :

On dirait pas comme ça, mais je n’aime pas le vert. Celle-ci me plaît malgré tout pas mal !!

Les deux vidéos pour réaliser ces deux sortes de bagues :

 

Bonne soirée

la bague au doigt

Vous attendiez tous de voir mes créations de bagues !!

Ah non ??

Ah bon !

Tant pis, je les montre quand même 😉

J’ai fait suffisamment de bracelets, colliers et boucles d’oreilles, j’avais envie de changer de sujet. J’avais vu sur Youtube des créations de bagues et why not !!

Je commence par cette vidéo ci. Mais je me plante en longueur de tubes et il aurait fallu au moins mes deux pouces pour remplir l’anneau. Je décidai donc de transformer cet essai de bague en boucles d’oreilles (encore !) :

J’ai récidivé avec des tubes plus petits et aussi tenté la méthode « Cellini » que j’aime beaucoup, vidéo trouvée là :

 

Tout ceci se monte très vite et on obtient très vite le résultat, c’est sympa.

 

Bonne journée

 

Une activité que je prévois avec ma petite-fille ;-)

Voilà une boite à trésors dont le contenu, à mon avis, peut occuper les futurs après-midis pluvieux que je partagerai avec ma petite Louise.

En attendant d’imaginer des montages divers et variés, j’en ai déjà opérés pour tester le produit 😉 D’abord trier, couleurs, tailles … Et puis pour la couleur ce n’est pas évident car ce fond de tiroir appartenait à une entreprise de vêtements en maille et les boutons sont de couleurs très proches, mais bien entendu pas tout-à-fait les mêmes, il faut vraiment chercher pour trouver une série exactement du même ton.

Alors voilà ma première création :

Même pas peur, alors j’ai récidivé et tenté le pendentif :

Pour faire un magnifique collier d’une rareté exceptionnelle !!!

Ben finalement je me suis drôlement amusée.

Bonne soirée

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :