cure de rajeunissement

Comme je viens d’adhérer à la Société d’Horticulture du Pays d’Auray, j’ai assisté, pour la première fois à une conférence samedi dernier. Le sujet portait sur les plantes sauvages comestibles et médicinales des parcs et jardins. Viviane Carlier était la conférencière.

J’ai appris que nos mauvaises herbes ne sont pas QUE mauvaises. En rentrant je me suis replongée dans ma jeunesse et ai fait un bon en arrière de plus de 50 ans. Je me suis armée d’une petite pelle et je suis allée cueillir les pissenlits de ma pelouse.

Mon mari m’a regardée de travers et n’a pas voulu participer à ma dégustation.

J’ai fait comme faisait ma maman à l’époque, j’ai fait revenir des lardons, cuire un œuf au plat, rajouté tout cela à mes pissenlits et je me suis régalée. J’en ai mangé pendant trois jours. Je pensais, en revenant du Finistère hier, aller récolter dans la pelouse de mon voisin et j’ai constaté, en rentrant, que celui-ci avait tondu sa pelouse la veille 😦 Coup de bol, pour moi, sa tondeuse est tombée en panne et il n’a pas fini sa tonte.

Je vais aller désherber chez lui mais pas pour me faire une salade. Il faut dire que les pissenlits relâchent, quand même et je n’ai, à priori, pas du tout besoin de cela, je vais donc faire une pause.

Oui mais, j’ai lu cela et découvert, entre autres, que cette plante est excellente dans le traitement de l’arthrose, donc …. Et toujours sur ce site, j’ai lu la recette de la tisane de pissenlits, dépurative, à base de racines.

En fait j’ai découvert l’association de la SHPA, car je voulais participer à une journée « osier » le 16 mars dernier, dans le cadre de l’UTL de Quiberon, mais cette journée a été annulée faute de participants. Et en cherchant, donc plus proche de chez moi, j’ai découvert que la même personne intervenait au niveau de cette association. Je me suis inscrite. Il y a deux journées de « stage » et les deux journée sont complètes. Va comprendre Charles, à quelques kilomètres d’écart les demandes ne sont pas les mêmes. Bon, à 5 euros près le prix n’est pas le même non plus, mais je ne pense pas que, surtout dans notre région, cela change beaucoup la donne.

Enfin bref, j’ai enfin trouvé quelqu’un qui va pouvoir m’initier à cet art. Et là le pissenlit va m’être très utile, car je crains fort que mes mains, malades d’arthrose, résistent mal à cette journée. On verra bien …

Excellente journée à tous,

Publicités

12 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. L'aiguille d'Azur
    Avr 01, 2017 @ 11:04:17

    Miam miam ! Une salade de pissenlits avec des lardons et de la moutarde à l’ancienne ! J’en ai l’eau à la bouche…

    Aimé par 1 personne

    Réponse

  2. babeth
    Mar 30, 2017 @ 16:18:55

    Oh là là, c’est vrai que certaines plantes sont oubliées. J’adore les pissenlits en salade.
    En ce moment ces stages sont pris d’assaut, j’espère que tu en profiteras pleinement
    Dans l’attente de découvrir ton ouvrage

    J'aime

    Réponse

  3. Coeur de bébé
    Mar 30, 2017 @ 09:08:54

    Les pissenlits c’est super bon. Mais il ne faut pas les cueillir avant qu’ils n’aient fleuri ?

    J'aime

    Réponse

    • Domi
      Mar 30, 2017 @ 13:00:20

      Coucou bonjour, non pas particulièrement, en plus la fleur est egalement comestible et se cuisinent de diverses façons. Le pissenlit est comestible quelque soit sa variété, ça je l’ai aussi appris lors de la conférence. Des bizzzzz

      J'aime

      Réponse

  4. Zack
    Mar 29, 2017 @ 14:08:00

    Quelle bonne idée, je ne me souviens pas de la dernière où j’en ai mangé, c’est excellent !!!

    En plus, ton article est très intéressant !

    Bisous et bel après-midi ensoleillé !!!

    J'aime

    Réponse

  5. kty
    Mar 29, 2017 @ 12:32:32

    hum! une bonne salade de pissenlits! moi aussi cela me rappelle mon enfance
    toujours très intéressantes ces conférences sur ce que nous offre la nature
    bises

    J'aime

    Réponse

  6. marietouzazim
    Mar 29, 2017 @ 11:13:52

    Coucou bonjour,
    Ahlala, les pissenlits qu’on allait ramasser dans les champs… Quel bonheur. Moi aussi, c’est toute mon enfance. Par contre on y allait assez tôt dans la saison, avant qu’ils ne soient en fleur, car bien tendres… Et avec les fleurs, on faisait du vin de pissenlit et de la confiture.
    Je suis allée voir le site d’horticulture d’Auray et franchement je t’envie de faire ce stage d’osier. Je recherche depuis longtemps un tel atelier vers chez moi, car j’aimerais m’initier… Tu nous montreras j’espère !! BIIIZZZ

    Aimé par 1 personne

    Réponse

    • Domi
      Mar 29, 2017 @ 19:37:40

      Coucou Marie, oui, cela scappelle le miel de pissenlit ta confiture ? Jamais essayé mais pourquoi pas 😉 Ben tiens que je montrerai, bien sûr. Des Bizzzouxxx

      J'aime

      Réponse

rédiger un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :