plus un radis …

Enfin si, même beaucoup de trop !

Tout le monde maintenant connaît le système anti-gaspillage de Lidl. Dans mon dernier cageot 6 bottes de radis. Je serais a little bit exigeante je soumettrais l’idée de répartir dans les nombreux cageots au lieu de tout trier dans le même. Mébon, pour le prix, vais pas non plus faire un caprice !

Donc 6 bottes de radis, c’est beaucoup de petits radis ….

Je ne sais pas gâcher. Chez moi rien ne se perd, cela a toujours été. Certainement l’éducation de ma maman qui a souffert de la faim pendant la dernière guerre et qui m’a appris à finir mon assiette jusqu’à la dernière miette. Je fais de même pour mon frigo. Je cuisine un jour et termine les restes le lendemain. Inutile de dire que mes poubelles ne sont pas chargées. En plus je ne sais pas cuisiner à l’ouvre-boite. Je fais, tout comme maman, beaucoup d’épluchage de légumes.

Alors mes radis … 6 bottes … puis la soupe de fanes de radis, en ce moment, fait trop chaud. Puis j’en aurais eu pour plusieurs semaines. Et puis, radis remisés, donc fanes jaunies. Mais pas les radis !

Je me suis dit dans ma petite tête qu’on mangeait des carottes crues ET cuites, du céleri rave cru ET cuit, etc. Les racines, ça se mange et même bien avant de se retrouver au fond du trou. Donc, soyons fous et cuisons nos radis.

Deux échalotes revenues dans de l’huile d’olive :

Quand elles ont bien blondies, zou, les radis coupés en morceaux :

Une petite partie des radis car nous avons encore de quoi grignoter :

Le radis c’est fade, d’ailleurs on a tendance à le manger avec du sel et du beurre, donc cuisinons le avec des épices, mais lesquels :

Au hasard, gingembre pour le piquant, et raz el hanout pour le goût et puis une pointe de piment :

Le radis cuit très vite et devient translucide. Je goûte : ouais …. manque de goût, je laisse « infuser » dans les épices à couvert et tout petit feu :

Je goûte : toujours croquant et finalement le côté « piquant » du radis ressort. Pas satisfaite. Donc, je me dis, pourquoi pas une purée … allez je mixe. Je goûte, toujours ce côté piquant. Comme il me restait des pommes de terre cuites à l’eau, j’en ai rajoutées trois à ma purée, cela adoucit le goût et finalement pas mal.

Le soir j’ai servi cela avec des crevettes poêlées à l’ail et flambées au whisky, ben moi je vous dis que c’était très bon. Il m’en reste pour ce soir avec mes tranches de lard à griller !

Bonne journée,

Publicités

Automne que j’aime tant !

C’est ma saison préférée !

Elle rend la nature riche en couleurs, en champignons que j’adore dénicher (même si cette année yennapa !!), en fruits qui se conservent longtemps tels que les pommes, les noix, et les châtaignes entre autres.

Si nous manquons de champignons les châtaignes sont particulièrement magnifiques. Elles ont profité de cet été ensoleillé. Dans le jardin la récolte est bonne. Ce qui est nettement moins bon c’est le temps pris à les préparer, mais le résultat gustatif fait oublier ce désagrément.

châtaignes

J’ai utilisé la moitié de ce saladier pour faire une délicieuse purée hier soir et comme cela était trop copieux malgré les quatre convives, ce soir je transforme le reste en soupe 😉

Aujourd’hui c’était une petite journée relax j’en ai profité pour utiliser ce motif en téléchargement gratuit et préparer quelques petites décorations de table. Tout doux les activités pour ce dimanche ;

déco Noëldéco Noël

 

 

déco Noël

Bonne fin de week-end,

bec

%d blogueurs aiment cette page :