christstollen

J’aime beaucoup regarder les émissions de cuisine à la télé. Dernièrement, c’était un simple reportage à télématin sur les gâteaux alsaciens de Noël.

J’ai déjà fait, souvent, des bredeles, mais cette fois j’ai voulu tester le christollen. Demain, nous nous retrouvons en famille dans le Finistère et ma maman (celle qui cuisine divinement bien) nous prépare une choucroute. Enfin, nous a préparé une choucroute, car je l’ai appelée hier et comme elle était absente en matinée m’a sonnée de retour pour me dire que leur frigo de 22 ans de bons et loyaux services avait rendu l’âme, du coup mes parents sont allés en acheter un neuf et ma maman était en cuisine à 6h30 hier matin pour sauvegarder sa choucroute crue. En forme ma maman qui vient de fêter ses 85 ans !!! Ben voui, je vous ai dit qu’elle cuisinait bien, donc la choucroute elle la prépare de A à Z !

Pour en revenir au christollen ! J’en teste un premier et utilise ma levure de boulanger déshydratée, mais que je craignais un peu vieille, n’ayant plus fait de pain depuis ouhhhhhhhhhh …. Résultat obtenu, un christollen délicieux, mais pas levé 😦

christollen compact

Avec noix de mon voisin mais pas de raisins secs.

Ma levure étant morte, je vais en chercher hier après-midi et recommence la recette. Là, je n’ai pas ouvert le gâteau mais il a triplé de volume et dedans il y a noix, amandes, raisins secs et fruits confits.

christollen bien gonflé

Si, comme je le prévois, après la choucroute nous ne serons pas affamés, il servira de goûter à mes petits enfants !

Aujourd’hui je prépare le dessert qui ne sera pas alsacien celui-là, mais l’idée empruntée à Marie qui nous suggère toujours d’excellentes idées de recettes festives. Je vous recommande vivement de visiter ses pages aussi gourmandes que créatives !!!!

Joyeux réveillon à vous tous mes chers lecteurs ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

bec

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :