le temps des mamans

Avant de penser « fête des mères » je me suis penchée sur une activité prévue depuis …. ouh …..

Je fais de jolies housses à mes machines mais j’avais snobé ma surfileuse-raseuse. La housse plastique d’origine ayant quelque peu vécu, (j’ai dû acheté la machine en 1995), je me sentais a little bit honteuse de la laisser ainsi. Pas vraiment le temps d’en refaire une autre, mais malgré tout, ma machine se trouvant sous une fenêtre de toit, le soleil est néfaste pour les bobines de fil. Puisque j’étais en train de coudre des sacs, j’ai attrapé un morceau de drap et hop, hop, hop :

C’est quand même mieux, et réversible si je me lasse du bleu, je verrai, à ce moment là, la vie en jaune !

Et pour les mamans alors ?

J’ai teint du drap en gris et je voulais voir ce que cela donnait avec une broderie. Je suis assez contente de cette couleur finalement :

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille … je vais en profiter, demain, d’aller faire un tour de jardinage dans le Finistère en espérant que la terre soit moins dure pour pouvoir désherber et engrainer de petites fleurs ma rocaille. Je rentrerai dimanche pour constater l’état de poussière de notre chez nous après les travaux engagés :

Une petite couche de poussière pour protéger la maison !!

Bonne journée

et maintenant une robe

Pendant deux jours entiers, je suis restée le derrière calé dans mon canapé, à faire surchauffer mes aiguilles à tricoter. Un pull, promis dans un délai non défini, était attendu, pas celui que je tricotais, mais le modèle à copier, pour réchauffer le corps de son propriétaire par ces soirées hivernales ! Quelque chose vous choque dans ce que je viens d’écrire ? Ah bon ! Certes aujourd’hui c’est la fête de mon numéro deux mais les températures sont réellement hivernales pour les bretons.

Donc j’ai tricoté, tricoté, tricoté, d’ailleurs j’ai encore le montage du col à terminer et les boutons à coudre, et je pars tout à l’heure dans le Finistère pour le livrer.

Et pendant ce temps je ne suis pas venue vous montrer ma dernière couture.

Ceci :

Robe modèle « Béa » de la Maison Victor. Toujours une manche montage raglan. Là je ne vous la montre pas portée parce que je n’ai pas la tenue qui correspond et je pense que vous présenter mon corps sublime avec des soquettes aux chevilles ferait un peu désordre !

Mais je vous présente ce modèle qui comporte des poches :

J’ai utilisé un vieux drap. Celui-ci, j’ai commencé à le teindre avec une dose de teinture noire et puis, comme j’avais mis deux draps dans le tambour, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de teinture, donc j’ai rajouté du marron glacé et cela m’a donné une couleur jean entre le bleu et le gris. Parfait pour du vêtement n’est il pas ?

Voilà, voilà, je retourne à mon tricot.

Bonne journée

une pochette pour fillette

Sur les conseils avisés de Anne, qui m’a filé le patron et les directives de montage, j’ai préparé cette pochette qui m’a été demandée pour la petite-fille d’une de mes copines. J’ai aussi repris le motif que Anne avait utilisé car je trouvais qu’il rendait très bien sur le rabat de ladite pochette.

pochette fillette

C’est un velours de coton dans les tons mauve que j’ai doublé d’un morceau de drap teint en jaune citron. Le bouton de fermeture est un petit palmier trouvé en Grande-Bretagne dans un contenant réunissant des boutons sur le thème coquillages, crustacés et plage !

Bonne soirée, bonne entrée dans ce long week-end de 15 août qui va se révéler beau et chaud, cela fait du bien 😉

becassine_marylin1

faire ses courses en Grande-Bretagne

Nos amis sont venus nous rendre visite la semaine dernière. Nous avons eu un temps délicieux qui nous a permis de découvrir le marché de Sarzeau et de présenter la presqu’île de Rhuys à nos Grands-Bretons. Il y avait foule partout. Nous avons déjeuné en terrasse une assiettée de pieds de couteau dont je vous parle avec salivation tant je me suis régalée.

Pour faire plaisir à mon amie je lui ai préparé un ensemble pour qu’elle puisse faire ses courses dans les commerces britanniques qui ont interdit les sachets plastiques depuis plus longtemps que nous en France.

sac du marché

Un peu de pub pour notre région et quelques mots en français pour épater la galerie 😉 D’un autre côté Alison s’exprime en français puisqu’elle a vécu en Bretagne pendant quelques années.

Et puis un autre motif sur le verso pour ne pas laisser de grands vides !!!!!

sac du marché

En plus de la petite pochette pour les clés, je lui ai aussi confectionné une pochette pour ses petites affaires à ne pas mélanger à ses achats 😉

pochette tout dans le cadre

J’ai essayé de positionner une dentelle en guise de parement, pas évident.

En attendant d’en préparer d’autres je vous souhaite un bon après-midi !!

bec

%d blogueurs aiment cette page :