un plaisir partagé

Dès que le temps se dégage et que la mer se retire je m’adonne à la pêche à pied. C’est un immense plaisir pour moi. Prendre l’air dans des endroits magiques, s’oxygéner à pleins poumons, patauger dans la flotte comme les gamins, grattouiller la vase et surtout en retirer de délicieux coquillages à déguster de retour à la maison. Cela n’a pas de valeur !!! C’est un cadeau du ciel que je dévore grâce à la chance que j’ai de vivre près de la mer.

Et puis cela est faisable même avec des marées de mortes eaux. Alors ne nous en privons pas.

La dernière virée avec ma moitié nous a permis de rapporter cela :

Un petit peu de nettoyage avant d’avaler ces délices mais c’est si peu par rapport à l’extase qui s’en suit ….

Un saladier de palourdes à farcir, tout n’est pas mangé le même jour, la congélation passe par là pour d’autres moments festifs. Et puis, l’été, un coin sur la terrasse et un génial repas au soleil du soir :

Que du bonheur !!!

Bonne journée

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :