après la lavande, le blé !

J’aime beaucoup tresser le blé.
Là c’est du blé barbu, mais il date, en fait, de la moisson de l’année dernière.

Malgré le bain pour ramollir les brins, il est légèrement fragile :

Je voulais faire plus sophistiqué, mais je me suis arrêtée là :

mes brins ayant cassé !

C’est évidemment sur le linteau de la cheminée que ce coeur a trouvé sa place.

Je prends exemple sur le livre de Linda D. Beiler « Wheat Weaving & Straw Art  » :

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Iza
    Août 06, 2010 @ 14:07:27

    Elle est déjà très jolie comme ça ! Ma mère exposait avec une association, et un des groupes faisait des tableaux en paille. Ils ramollissaient les brins, les teignaient et les coupaient, ça donnait de très bons résultats 😉

    J'aime

    Réponse

rédiger un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :